AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche du rêve...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
SARAHSCOFIELD
Incarcéré à Fox River
Incarcéré à Fox River
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 30

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Mer 23 Juin - 13:21

Voilà Went a rencontré la famille de Sarah.

Lola qui croit que Went est son Papa. Il aurait bien aimé mais il lui répond que non.

Lola ne le quitte plus d'une semelle. Lola l'adore et c'est réciproque.

Sarah et lola vont aller le retrouver plus tard à son appartement.

Merci pour cette suite, à très vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakell.1
Went'Accro
Went'Accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1186
Age : 36
Localisation : quelque part dans les bras de went
Humeur : Parce que les rêves sont fait pour être aimés... si tu es né pour me faire rêver alors je suis faite pour t'aimer...

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Mer 23 Juin - 19:56

Coucou les filles me revoilà prête à vous envoyé une nouvelle petite suite que j'ai arrangé afin qu'elle soit un peu moins fleur bleue...avec un peu plus de rebondissement j'espère qu'elle vous plaira... Bonne lecture
Gros bisous
A très bientot



Sarah le regarda étonnée. Wentworth avais parlé évidemment avec son oncle pendant qu’elle était dans la cuisine avec sa cousine. Mais de quoi avaient-ils bien pu discuter tout les 2 ?



------------------------------------------------

S : De quoi veux tu parler oncle Franck ?

F : Alors là ma chérie, tu as ton jardin secret mais moi aussi, lui affirme-t-il avec le sourire. Tu l’apprendras en temps voulu. Mais je pense réellement que ce garçon, aussi célèbre soit-il est fait pour toi et si tu ne prends pas le temps de penser un peu à toi plutôt que de penser toujours aux conséquences ; sans vivre au jour le jour, tu risque de passer à coté d’une histoire merveilleuse.

S : Tu sais bien qu’avec tout ce que j’ai déjà vécu avec Paul, je ne peux pas me permettre d’imposer à Lola toute mes histoires de cœur.

F : Arrête de te cacher derrière ta fille, Lola l’a très bien accepté. Tu l’as vue courir dans ces bras ? Tu l’as vue lui tenir la main sans cesse ?

S : Oui bien sûr.

F : Combien de fois a-t-elle fait ça avec son vrai papa ? Combien de fois s’est-il vraiment occupé de sa fille ? Je parie qu’en deux heures, Wentworth s’en est occupé plus que lui en 2 ans. Et puis il y a toi aussi…

S : Moi ?

F : Oui toi ! Combien de fois Paul s’est-il occupé de ton bonheur ? Combien de fois s’est-il inquiété que tu sois partie sans lui ?

S : Je suis d’accord avec toi oncle Franck, mais qui me dit que tout ce que Wentworth fait n’est pas qu’une image qu’il veut me montrer pour m’attirer dans ces filets ?

F : Non mais tu plaisantes ou quoi ? Il suffit que ce garçon claque des doigts pour attirer une fille dans ses filets, comme tu dis. Tu penses vraiment qu’il prendrait le risque de se faire passer pour un gougeât aux yeux de son public tout ça pour te mettre dans son lit ?

S : Je ne sais plus quoi penser, je suis un peu perdue, je dois l’avouer. Tout ça me paraît tellement beau, tellement irréel, j’ai prié tant de fois pour que tout cela m’arrive que j’ai encore du mal à y croire.

F : Eh bien mon enfant, il faut croire que de la haut quelqu’un a entendu tes prières et est prête à t’aider pour les réaliser. Alors ne gâche pas tout. Une perle comme ce jeune homme tu n’en trouveras pas à tous les coins de rue.

S : Oncle Franck, tu sais vraiment de qui on parle là ??? On parle d’un acteur, d’une personne célèbre, de quelqu’un qui fait la Une des magazines environ chaque semaine. Je serai certainement exposée à ça, Lola le sera et vous le serez aussi certainement, par ailleurs en arrivant ici je me suis sentie suivie et épiée. Et je ne veux pas que l’on vous embête ou qu’il arrive quoique ce soit. Avec Lola, vous êtes tout ce qu’il me reste.

F : Je crois que tu te fonds en excuses pour ne pas vivre ton rêve par peur de te réveiller et de vivre un nouveau cauchemar. Oui tu as raison il est célèbre, mais ça n’empêche pas qu’il puisse avoir une vie privée, si vous resté discret et que vous n’étalez pas votre vie au grand jour à chaque fois que vous faites quelque chose tout devrait bien se passer. Et puis j’ai cru comprendre que Wentworth était déjà quelqu’un de très secret, discret, et qu’il évitait les sorties si cela n’était pas nécessaire. Il n’a pas envie d’étaler sa vie en public tout comme toi.

Je sais que ça te paraît invraisemblable, mais il faut prendre ce que te donne la vie comme un cadeau et une bénédiction et si tu ne lui fait pas un peu confiance. Il risque de s’envoler vers d’autres cieux et tu le regretteras toute ta vie.

Sarah écoutait attentivement tout ce que son oncle lui disait. Elle du admettre qu’il avait raison. Malgré sa crainte et toutes les excuses qu’elle pu trouver, son rêve et même bien plus était en train de se réaliser et si elle ne faisait rien il allait lui passer sous le nez.

Elle se dirigea vers son oncle et sa cousine les yeux remplis de larmes afin de les serrés dans ses bras.

C’est alors que les sanglots dans la voix elle les remercia.

S : Merci, vraiment je ne sais quoi dire d’autres.

N : Hey sèche tes larmes enfin ! Tu vas finir par me faire pleurer aussi. Ce qui t’arrive est merveilleux je suis verte de jalousie. C’est à moi que papa aurait du donner la clé de cet appartement mais je me suis dit que tu en avais bien plus besoin que moi. Moi des Wentworth j’en ai quand je veux il suffit que je claque des doigts.

Lui dit-elle en plaisantant.

Sarah sécha ses larmes et se mit à sourire légèrement.

F : Allez tout ce passera bien. Rentrez chez vous, il est temps que Lola connaisse enfin sa nouvelle chambre, et puis je pense que quelqu’un t’y attend.

Nika alla chercher la petite valise de Lola, et lui mit son manteau.

Pendant ce temps, oncle Franck fit ces dernières recommandations à Sarah.

F: Promets-moi de penser un peu à toi. Et ne perds pas trop de temps des garçons comme ça tu n’en trouveras pas deux. Moi aussi je suis convaincu que vous êtes fait l’un pour l’autre.

S : Je te promets d’essayer.

Tandis que Nika installait Lola dans la voiture, Sarah embrassa une dernière fois son oncle. Pris les bagages de sa fille sur le pas de la porte et les engouffra dans le coffre de sa voiture.

Elle serra une dernière fois sa cousine dans ses bras, n’oubliant pas de la remercier encore une fois pour tout ce qu’elle avait fait pour elle et pour Lola. Nika écourta cette accolade. Il pleuvait toujours des cordes sur Washington et elles allaient finir par être trempée ou même malade.

N : Je rentre sinon tu vas me faire attraper la crève. Je te sonne demain.

S : Tu as raison. A demain.

Elle entra dans sa voiture fit un dernier signe à sa cousine qui se trouvait sous le porche et pris la route en direction de son appartement. Pendant ce temps Sofia qui revenait du boulot cru reconnaître la voiture de sa cousine sortir de chez elle. Pourquoi donc n’avait elle pas attendu son retour, elle qui avait plaisir de voir tout le monde dans la maison une fois qu’elle s’y trouvait ?

Lorsqu’elle rentra chez elle, retrouva son père et sa sœur le sourire aux lèvres et les yeux remplis de rêves pour celle qui venait de les quitter.

So : Salut la compagnie !!!

N : Salut ma sœur.

F : Bonjour ma chérie.

So : Vous en faites des têtes. Ca sent la bonne nouvelle. Que se passe-t-il ? Pourquoi Sarah est partie si vite ? Elle n’a même pas pris le temps de déjeuner avec nous…

N : Assieds toi ! Tu n’en croiras pas tes oreilles.

Sofia s’assis et Nika commença à lui raconter leur folle matinée, leur nouvelle rencontre et les craintes de leur cousine. De son coté Franck les écoutait attentivement. Les deux sœurs riaient et exaltaient leur joie mais elles étaient loin de deviner ce que Franck allait leur apprendre.



------------------------------------------------

Le sourire de Franck s’effaça peu à peu et devint de plus en plus sérieux



F : Ce n’est pas tout. Nika, il y a une partie de l’histoire que tu ne connais pas. Pendant que vous étiez dans la cuisine Sarah et toi, nous avons beaucoup discuté avec Wentworth. Et je ne sais pas comment vous l’apprendre mais …

So : Parle papa. Que se passe-t-il ? De quoi avez-vous parlé ?

N : Oui parle ! Qui a-t-il de si grave ?

F : Wentworth, m’a appris qu’il ne pouvait rester vivre dorénavant sans Sarah. Elle était devenue pour lui une révélation. Et même si je trouve que c’est un peu rapide, il m’a affirmé qu’il désirait l’épouser.

N et So : Quoi ???

Sofia fut prise d’une telle crise de colère que personne n’aurait pu imaginer.

So : l’épou… quoi ?? C’est pas vrai, ne me dit pas que ça va allez jusque là dit moi que c’est une blague ! Qu’ils se rencontrent c’est une chose et comme cela on peut en profiter aussi, mais qu’il veuille l’épouser… Il ne l’a connaît même pas. Ca fait 3 jours qu’ils se sont rencontrés et ...

Sofia devint incontrôlable plus personne ne pouvait l’arrêter, elle était dans une colère noire. Cette garce a toujours eu ce qu’elle voulait. Voilà qu’elle est là depuis 3jours et à peine arrivée elle me pourri l’existence et me prend le seul homme que je n’ai jamais aimé et …

N : Du calme So, il faut être deux dans l’histoire si Went craque sur elle, elle n’y peut rien.

So : Tu parles qu’elle n’y peut rien je parie qu’elle lui a fait le coup de la fille délaissée et abandonnée par son mec, seule avec sa fille, qu’on ne sait toujours pas pourquoi il est parti par ailleurs. Vous ne trouvez pas ça bizarre vous, qu’un mec quitte sa famille et tout ce qu’il a pour permettre ç sa bien aimée de vivre son rêve ??? Moi je dis qu’il y a anguille sous roche.

N : Oui c’est sur qu’il a dû se passer quelque chose, mais ce n’est pas notre problème. C’est le sien. Seule elle saurait répondre.

F : Ce n’est pas tout. Il m’a affirmé qu’il attendrait le temps qu’il faudrait et que si par bonheur elle acceptait. Il voulait partir vivre avec elle et la petite à Los Angeles.

So : Et allons donc le cauchemar continue. Et après il veut lui faire un enfant dans la foulée aussi. Décidément elle aura vraiment tout gagné celle là. Ne me dit pas que tu as accepté sans rien dire papa !

F : Bien sûr que non. J’ai essayé mais tu sais il n’était ici que pour quelques mois. Après il devait reprendre sa vie là-bas. Et voilà que Sarah arrive dans sa vie. Il m’a répondu que j’aurais beau essayé de l’en dissuadé sa décision était prise. Personne ne le ferait changer d’avis.

N : Crois-tu vraiment qu’elle serait prête à accepter encore un nouveau départ ? Encore une nouvelle vie ? Elle ne cesse de me dire qu’elle recherche la stabilité pour Lola…

So : De toute façon je l’en empêcherai !!! Croyez-moi ! Il n’est pas question qu’elle l’épouse !

N : Mais calme toi voyons, ce n’est qu’un acteur que tu as admiré le temps d’une série, laisse la être heureuse si ça lui va ainsi, des Wentworth tu peux en trouver ou tu veux.

So : Ben non justement, et si je peux en trouver n’importe où, elle aussi. Elle n’a qu’à allez voir ailleurs.

N : Le problème c’est que Wentworth est attaché à elle et non à toi.

So : Ca, ça peut changer et je m’en charge.

N : Qu’est-ce que tu compte faire ?

So : Tu le sauras au moment voulu.

Le sourire de toute la famille laissa, soudainement place à des mines plus graves. Une seule question restait encore dans toutes les têtes. Quand allait-il se déclarer ? Et un seul espoir était dans leur cœur.

Pourvu que ça ne soit pas trop tôt.



Voilà c'est tout pour aujourd'hui, je vous souhaite une bonne soirée

Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kalhan
Incarcéré à Fox River
Incarcéré à Fox River
avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 39

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Jeu 24 Juin - 18:14

Je ne vais te dire qu'une chose : JE LA SENS PAS DU TOUT LA COUSINE.
Elle va leur en faire baver, j'espère pour toi qu'elle en bavera en retour
Sinon j'adore ta fic, j'aime bien ta formulation.
Vivement la prochaine.
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SARAHSCOFIELD
Incarcéré à Fox River
Incarcéré à Fox River
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 30

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Sam 26 Juin - 11:50

Moi non plus je la sens pas du tout la cousine.

Went est à Sarah, pas touche.

Toujours aussi bien, continue

Vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninette49
Scylla
Scylla
avatar

Féminin
Nombre de messages : 478
Age : 32

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Sam 26 Juin - 11:53

ouais je suis du même avis que les filles, Sofia je la sens pas

pour qui elle se prends, il l'a connait même pas Went, elle se croit irresistible. J'espere que son père et Nika vont arriver à lui faire reprendre ses esprits et laissez Sara et Went tranquille.

J'ai hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakell.1
Went'Accro
Went'Accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1186
Age : 36
Localisation : quelque part dans les bras de went
Humeur : Parce que les rêves sont fait pour être aimés... si tu es né pour me faire rêver alors je suis faite pour t'aimer...

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Sam 26 Juin - 20:36

Coucou les filles
J'espère que vous allez bien. je vous remercie pour vos messages, j'essaie tant bien que mal de trouver un suite un peu plus SADIQUE et un peu plus mouvementée j'y arrive lentement mais surement. J'espère que cette petite suite vous plaira tout autant et vous donnera toujours envie de continuer à me suivre dans mon ptt délire.
je vous fait de gros Bisous
bonne lecture

kakell.1 a écrit:
Le sourire de toute la famille laissa, soudainement place à des mines plus graves. Une seule question restait encore dans toutes les têtes. Quand allait-il se déclarer ? Et un seul espoir était dans leur cœur.
Pourvu que ça ne soit pas trop tôt.


Sarah entra chez elle, accompagnée de Lola, bien loin de s’imaginer la conversation qui se déroulait chez son oncle et bien loin de penser à ce que Went pouvait avoir dans la tête, elle pensait qu’il serait là, mais il n’en était rien. Wentworth avait tenu sa promesse, il avait embarqué toute ces affaires et était parti vivre dans l’appartement qui lui était destiné. Malgré le fait qu’elle savait que cela allait se passer de la sorte elle ne pu contenir ses larmes, au fond d’elle, elle espérait qu’il soit toujours là et qu’il trouve un nouveau subterfuge afin de rester à ses cotés. Mais il avait respectés ses désirs et malgré ses larmes elle l’aimait encore plus pour cela.

Elle sécha ses larmes, Lola n’avait pas à voir la tristesse de sa maman, elle lui enleva son manteau, lui fit visiter sa nouvelle maison et surtout sa nouvelle chambre et lui prépara son déjeuner.

Une fois le déjeuner pris, il fallait aller à la sieste la matinée à été chargée en émotion pour elle aussi, malgré son jeune âge, Lola était très intelligente et pouvait comprendre beaucoup de chose. Lorsque sa maman pleurait elle la regardait avec un petit air de compassion en disant : -« triste maman ?? ». Et lorsque Sarah était gai ; elle jouait, dansait avec elle jusqu’à l’épuisement d’une des 2. Il y avait entre elle un lien que personne ne pouvait briser et que personne ne pouvait comprendre.

Lola comprenait aussi bien l’anglais que le français. A la maison Sarah lui parlait français, mais chez son oncle ils ne parlaient que l’anglais (bien qu’ils parlent aussi le français, c’était le désir de Sarah. Lola serait parfaitement bilingue, et plus tôt elle commencerait à apprendre, plus tôt elle le serait.)

Lola avait fini de déjeuner, Sarah quant à elle ne pu rien avaler. Elle l’avait sans cesse en tête et ne pu enlever de ses pensées tout ces moments tendres et magiques qu’elle avait eu à ses côtes ces 3 derniers jours et se mit à rêver à tout ceux qu’elle voulait vivre avec lui maintenant qu’il ne dormait plus chez elle.

Quel comble la vie quand même. Alors qu’il était là, elle pouvait lui sauter dessus à tout moment elle n’en fit rien et maintenant qu’il était parti, elle n’avait qu’une envie… Lui sauter dessus !

Elle prépara Lola pour la sieste, la mit dans son lit pris soin de lui raconter une petite histoire installée dans un fauteuil à coté de son lit. Une fois la petite fille endormie, elle prit un moment pour elle, resta aux côtés de la petite fille dans le fauteuil et ferma les yeux pour se reposer un peu.



----------------------------------------------

Wentworth était maintenant rentré depuis plus de deux heures, il avait rangé tout ce qui devait l’être et préparé le dîner. Il comptait bien inviter Sarah et Lola et il avait bien retenu la leçon des fruits de mer. Aujourd’hui il avait préparé le tout dans la simplicité, il savait que les pâtes à la sauce tomate étaient le plat préféré de Lola et la hantise de Sarah car une fois qu’elle en avait dans son assiette, comme tous les enfants, elle se mettait de la sauce tomate partout. Il ne voulait pas contrarier Sarah mais voulu avant tout faire plaisir à cette petite fille qui l’avait accueillie quelques heures plus tôt les bras ouvert.

Il repensa au bonheur qu’il avait éprouvé lorsqu’elle l’appela « PAPA » c’était une première pour lui. Et jamais il n’aurait cru vivre une telle sensation de chaleur et de bonheur à la vue d’une si jolie petite fille (qui ressemblait trait pour trait à sa maman) et à l’entente des mots qu’ils n’aurait jamais cru entendre si tôt et qu’il a tant espérer pendant des années. Pour lui aussi le rêve qu’il recherchait depuis des années était à portée de main et il ne le laisserait pas s’échapper.

On frappa à la porte et elle se réveilla subitement croyant que c’était lui. Elle ouvrit la porte visiblement déçue, ce n’était pas lui. Ce jeune homme qui se trouvait devant elle sur le pas de ca porte n’était autre qu’un livreur de fleur. Un merveilleux bouquet de Lys blanc à la main il lui demanda :

Livreur : Sarah Wayne Callies ?

S : C’est exact.

Livreur : Ceci est pour vous. Pourriez-vous me signer ce reçu ?

S : Bien sur

Il lui tandis le bouquet, elle lui signa son petit bout de papier et le livreur s’en alla.

Une fois la porte refermée derrière elle, elle regarda à l’intérieur du bouquet une petite carte y était accrochée. On pouvait y lire :

J’espère que tu es bien rentrée et que Lola apprécie sa nouvelle maison. Je vous donne rendez-vous pour 18h en toute simplicité appartement 16, pour un petit repas italien. Tendresse. Went.

Elle esquissa un sourire et se mit à penser à la perspective de belle soirée qui se profila devant elle.

Tandis que Lola dormait encore elle en profita pour se préparer. Au réveil de la fillette il fallait lui préparer son goûter et lui donner un bain et lui changer ses vêtements. Elle n’avait donc pas de temps à perdre.

Elle était presque prête lorsqu’elle entendit une petite voix l’appeler.

L : Maaaaaaamaaaaaannnn

S : J’arrive mon poussin

Alors bien dormi ? Ca fait du bien une petite sieste hein ?

L : Oui

S : On va prendre le goûter et on va se préparer ce soir nous allons dîner chez l’ami de maman.

Lola était visiblement très heureuse et exprima sa joie avec ses mots et ses petits gestes d’enfant.

- Ouiiii, ouiiii, Youpiiiiee, en sautillant les bras vers le haut.

S : tu as l’air de l’apprécier en tout cas ! C’est chouette.

L : Oui, il est gentil avec moi.

S : Oui ma chérie, il est très gentil.

L : Avec toi aussi, il est gentil maman ?

S : Oh oui avec moi aussi il est très gentil, je l’aime beaucoup.

L : Plus que moi ?

S : Je n’aimerai jamais personne plus que toi mon cœur, tu resteras toujours ma préférée.

L : Toi aussi maman tu es ma préférée.

S : J’espère bien !!!

Lui dit-elle en souriant.

S : Allez prend ton goûter, je vais te faire couler un petit bain.

L : Nnnoooonn, moi veux une douche.

S : OooooKay, va pour la douche.

Tout comme Went, Lola pouvait avoir raison facilement de sa maman. Il faut dire que ces demandes n’étaient jamais vraiment contraignantes pour elle. Et Sarah aimait lui faire plaisir autant qu’elle le pouvait.

Mais quand cela n’était pas possible ou que le caprice était trop important, elle savait aussi tenir tête à la fillette, qui savait très bien jusqu’à quel moment elle pouvait insister, quand Sarah disait « Non » ou « Stop », Lola savait aussi qu’il ne servait à rien d’insister mais comme tout les enfants, elle aimait tester les limites imposées par sa maman.

Le goûter terminer, elle l’emmena à la douche.

Il était presque 18h et Lola n’était toujours pas prête. Il fallait encore l’habiller et la coiffer. En effet Sarah préférait lorsqu’elle avait les cheveux attachés, elle lui fit de belles nattes, mais la petite fille était tellement excitée que cela a pris plus de temps que d’ordinaire.

18h15, elles étaient toute deux prêtes à sortir quand soudain, la sonnerie du téléphone retentit.



-----------------------------------------------------
Voilà pour aujourd'hui je m'active un peu pour la suite... Bisous à très bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SARAHSCOFIELD
Incarcéré à Fox River
Incarcéré à Fox River
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 30

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Mar 29 Juin - 16:17

Lola demande à sa maman si elle aime Went puisqu'elle. Trop mignon leur conversation.

Elles sont en retard, c'est Went qui s'inquiète ???

Une suite très bientôt j'espère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakell.1
Went'Accro
Went'Accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1186
Age : 36
Localisation : quelque part dans les bras de went
Humeur : Parce que les rêves sont fait pour être aimés... si tu es né pour me faire rêver alors je suis faite pour t'aimer...

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Mar 29 Juin - 22:24

salut les nenettes,
Voilà j'ai avancé un peu dans la suite de mon histoire, j'ai les idées; y a plus qu'à mettre tout ça par écrit. Je vous met une petite suite ce soir car je c pas si je saurai en mettre une avant la semaine prochaine. Ma semaine est foule. Je vous souhaite une bonne lecture et j'espère que ça vous plait toujours autant. Gros bisous à très bientot.

18h15, elles étaient toute deux prêtes à sortir quand soudain, la sonnerie du téléphone retentit.


S : Qui cela peut bien être ? OOOhhhh et puis zut qui que ce soit, si c’est important, il ressonnera, on est déjà assez bien en retard comme ça.

Accompagnée de Lola, elle s’avança devant la porte de l’appartement 16 et frappa timidement par peur de déranger.

Presqu’aussi instantanément la porte s’ouvrit, c’était comme s’il attendait derrière la porte. Le sourire aux lèvres mais visiblement inquiet, il l’accueilli à bras ouvert, s’accroupi pour prendre la petite Lola dans ses bras qui s’était jetée encore une fois dans ces bras, et offrit à Sarah un tendre baiser sur la joue, afin de ne pas se montrer trop entreprenant devant la fillette.
W : Je m’inquiétais de ne pas vous voir arriver.

S : Tu sais pour une femme il est déjà difficile d’être à l’heure à un rendez-vous, alors DEUX filles, c’est encore plus difficile.

L : Moi j’ai pris une douuuchhhee et maman a fait des trèches

S : Oui je t’ai fait des tresses ma chérie.

W : Et c’est très réussi dit moi ! Tu t’es faite toute jolie pour venir me voir.

L : Ah oui. Et maman aussi…

W : Oui maman aussi est très belle. Je la trouve de plus en plus belle chaque jour que je la vois.

Sarah se mit à rougir et baissa les yeux. Ce qui ne l’empêcha pas de lui répondre :
-C’est certainement dû au bonheur que je vis depuis mon arrivée ici.

Wentworth accompagné de Lola toujours dans ses bras fit un petit pas de danse dont lui seul avait le secret, et dit dans l’oreille de la fillette :

-Alors c’est certainement grâce à moi tout ça.

Lola se mit à rire. Il prit sa petite main dans la sienne. Le contraste était vraiment impressionnant à voir, et y déposa un petit baiser avant de la reposer à terre.

Sarah les observait d’un air attendri et les yeux remplis de larmes. C’était la vie de famille dont elle avait toujours rêvé pour elle mais aussi pour sa fille.

En effet, la vie ne l’avait pas gâtée, sa maman était décédée lorsqu’elle était très jeune, quant à son père, trop occupé par ses affaires personnelles n’avait jamais pris soin de sa fille. Préférant la laisser chaque fois qu’il en avait l’occasion chez son frère, au moins ainsi elle pouvait passer du temps avec ses cousines.

Quant à Lola l’histoire commençait à se répéter pour elle aussi étant donné que son papa ne s’était jamais occupé d’elle mais qu’en plus il avait pris le soin de les abandonner toute les deux sans laisser la moindre adresse.

Wentworth regarda alors dans sa direction et la tint par la taille :

W : Hey qu’est-ce qu’il se passe?

S : Rien je t’assure, c’est le trop plein d’émotion. Ce sont des larmes de joies rassure toi.

W : Tu m’inquiètes tu sais, chaque fois que tu es en ma compagnie et que tu es heureuse, tu pleure, je préfère de loin te voir sourire.

Sarah s’exécuta aussitôt.

W : OOOhhhh oui, Ce sourire est vraiment magnifique.

Allez installez-vous au salon le dîner est presque prêt.

Lola ? J’ai quelque chose pour toi là-bas.

Il lui désigna un meuble qui se trouvait dans un petit coin du salon.

L : Moi ?

W : Ta maman m’a raconté que tu adorais les puzzles, les poupées, et le coloriage alors tout ce qu’il y a la dedans est pour toi

S : Went ! Pourquoi tu … ? Enfin tu n’aurais pas dû… Elle a déjà tellement de jouets à la maison.

W : Chuuuuttt… ça me fait plaisir et puis tu ne va pas monter toute ta maison à chaque fois que vous allez venir dîner chez moi ? Autant qu’elle ait de quoi passer son temps ici sans que tu ne déménages tout les jeux.

S : Mais c’est la première fois que l’on vient.

W : OOOhhhh mais je ne compte pas m’arrêter à aujourd’hui tu sais.

S : Il serait bien pour une fois que se soit moi très bientôt qui te prépares à dîner. Je vais finir pas prendre le pli et en profiter ! Attention à toi !!!
Merci beaucoup pour elle en tout cas. Tu l’as vraiment gâtée.
Qu’est-ce qu’on dit chérie ?
L : Merciii

Elle couru vers Went pour lui faire un petit câlin, cette fois il ne l’avait pas vue arriver, elle serra sa jambe et il eût pour seul réflexe, de lui caresser le sommet de sa tête.

W : De rien ma puce. Amuse-toi bien !

----------------------------------------

Tandis que Lola, jouait dans le salon, Sarah se leva du fauteuil et alla donner un coup de main à Went. Pour finaliser le dîner. La table était mise, la sauce était prête, il ne restait plus que les pâtes à mettre dans l’eau bouillante. Elle profita d’un moment où Lola était occupée pour se glisser derrière lui, s’appuyer contre son dos et le serrer dans ses bras aussi fort qu’elle le pu. Elle se sentait tellement bien au contact de sa peau. Une fois les pâtes mises dans l’eau bouillante, Went se retourna, jeta un bref coup d’œil en direction de la fillette, qui était très concentrée sur son nouveau puzzle. Il remonta ses mains au niveau du visage de Sarah et de ces pouces lui caressa les joues, puis fini par l’embrasser furtivement.

Ensuite lui glissa dans l’oreille :

W : Je prolongerais volontiers ce tendre baiser, mais je pense qu’il y a des yeux qui ne sont pas encore prêt à voir ca.

S : Je sais, moi aussi. Je voulais juste me sentir contre toi. J’ai tellement peur de me réveiller un jour et que tout ceci ne soit qu’un rêve.

W : Tu ne rêves pas ! Tu es bien là, moi aussi, et ….

L’eau qui se trouvait dans la casserole et qui était en train de bouillir se mit à sortir et à faire sauter le couvercle.
Lola releva la tête et se dirigea vers eux.

L : Chaud maman ?

S : Oui ma chérie, c’est très chaud !

Viens te laver les mains. On va passer à table.

L : C’est quoi ?

W : Des pâtes à la sauce tomate.

L : Mmmmiiiiaaaaammmm

Sarah et Went sourirent devant l’enthousiasme de la petite fille.

S : Tu l’as fait exprès évidemment !

W : Oui, mais uniquement pour lui faire plaisir…

Tous se mirent à table, et le repas se passa sans trop d’accident. Une fois terminé, Lola demanda si elle pouvait sortir de table. Sarah accepta mais avant toute chose elle devait allez se laver les mains et se frotter un peu la bouche ensuite elle la laissa retourner jouer. Elle pouvait de la sorte une nouvelle fois profiter d’un tête à tête avec l’homme qui la faisait chavirer. Ils se racontèrent leur journée, se levèrent et firent la vaisselle. La musique les accompagna tout au long de la soirée. Lola qui reconnu une chanson qu’elle connaissait bien demanda à Went pour augmenter le son. Il accepta et ils se mirent tous les trois à danser et à s’amuser jusque très tard dans la soirée.

Il était près de 22h, et Lola commença à montrer quelques signes de fatigue. A contre cœur, Sarah se rendit à l’évidence qu’il fallait qu’elle rentre chez elle et sans lui. Pour la première fois depuis son arrivée elle dormirait dans son appartement sans qu’il n’y soit présent. Allait-elle pouvoir dormir ?

____________________________

Merci beaucoup Lilite pour cette superbe bannière



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SARAHSCOFIELD
Incarcéré à Fox River
Incarcéré à Fox River
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 30

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Ven 2 Juil - 16:25

Went a acheté des jouets pour Lola car il compte bien que Sarah et Lola viennent souvent chez lui.

Sarah est très émue par toutes les attentions de Went. Elle n'a pas envi de quitter Went. Elle est déjà accro.

Sarah va-t-elle passer la nuit avec Went ???

Une suite, une suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Went-forever
On LO Stage
On LO Stage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12435
Age : 23
Localisation : France - Région Parisienne - 91

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Lun 5 Juil - 14:43

Coucou Kakell, ça va ?

Je viens de découvrir ta fic il y a à peine 1 heure et je l'es déjà finit. Je l'es lu d'une traite, tellement j'adore.
Si c'est ta première, c'est très réussit !!

Sarah a pas l'air d'avoir eu une vie facile et quelques chose me dit que sa vie n'est pas prêt d'être un fleuve tranquil à cause de sa cousine, qui est tout à fait contre sa vie commune avec Wentworth tout simplement parce que elle aussi est une très grande fan de Went !
De toute manière, Went n'aime pas les groupies et pas trop non plus les fans qui ne le laisse pas respirer, NON lui il aime les femmes comme Sarah Wayne Callies Laughing
La petite Lola est très mignonne. Je la trouve trop choupinette et la relation qu'elle a avec sa maman est adorable. Et sa réaction fasse à Wentworth est ... étonnante mais adorable !
Comme dans la réalité, Went à une voe chargé, entre les paparazzis, les fans, les groupies, les tournages et tout comme dans la réalité, il rêve d'une femme et d'une vie de famille avec des enfants ! Et comme par magie, une femme magnifique avec une charmante petite fille, en pleine nuit va débarquer dans son faux appartement :D
En parfait gentleman, il va tout faire pour l'aider et trouver une solution, mais il est tombé sous le charme de cette femme, même plus que tomber sous le charme, il est tombé amoureux !

Sait-il que Sarah était fan de lui avant de le rencontrer ? Que va tenter cette satanée cousine, qui va tout foutre en l'air ? Es-ce que Paul va refaire surface dans la vie de Lola et Sarah si il les voient dans les magazines peoples avec Wentworth Miller ? Sarah va-t-elle enfin se laisser aller dans les bras de Went ? Comment va éoluer leur histoire ? Quand Wentworth doit-il partir pour Los Angeles ?

Comme tu as pu remarquer, j'ai pleins de questions qui fusionnent dans ma tête et j'en est d'autre en plus.

En tout cas, je vois que tu as su prendre exemple sur Cora, Karine & Angie pour couper défois sadiquement !! Elles-t-ont donné des cours ?

En tout cas, vivement la suite, j'ai hâte de savoir la suite des événements.
Bonne continuation !

Bonne soirée, bisous Very Happy

____________________________

Melissa ~ "L'enfance n'est pas l’époque qui va jusqu’à un certain âge. Et, à cet âge certain, l'enfant abandonne ses occupations infantiles. L'enfance est le royaume ou personne ne meurt." – Edna St Vincent Millay.

Merci Stef pour cette magnifique bannière, je l'adooore, elle est magnifique!!

Katelyn, ce petit être qui donne un sens à ma vie quand tout va mal. <3

Merci ma Mamoure pour cette palme, elle est très belle et Went est... parfait !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakell.1
Went'Accro
Went'Accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1186
Age : 36
Localisation : quelque part dans les bras de went
Humeur : Parce que les rêves sont fait pour être aimés... si tu es né pour me faire rêver alors je suis faite pour t'aimer...

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Lun 5 Juil - 21:04

Coucou les filles,

J'espère que vous allez bien.

Mélissa, je suis vraiment très heureuse de te compter parmi mes lectrices. Cela me réconforte de savoir que finalement je ne m'en sors pas si mal. car je commencais à douter...

Je constate effectivement que tu as beaucoup de question . La seule à laquelle je peux te répondre c'est que je fais pour un mieux pour couper moi aussi de façon quelques fois SADIQUE . A force de lire leur fics j'en apprend beaucoup et je les en remercie pour ça. Je n'arrive certainement pas à leurs cheville mais j'y travaille .



Je vous mets 2 petites suites aujourd'hui, j'espère qu'elles vous plairont et qu'elles vous donneront toujours envie de me lire

Je vous fait de gros bisous à très bientot



Il était près de 22h, et Lola commença à montrer quelques signes de fatigue. A contre cœur, Sarah se rendit à l’évidence qu’il fallait qu’elle rentre chez elle et sans lui. Pour la première fois depuis son arrivée elle dormirait dans son appartement sans qu’il n’y soit présent. Allait-elle pouvoir dormir ?



------------------------------------------------------------



S : Je vais devoir te laisser, elle est crevée, et ce n’est pas des heures pour une petite fille. Regarde-la, elle s’endort dans le fauteuil la pauvre, elle est épuisée.

W : Heureusement aujourd’hui que c’est une journée exceptionnelle. Elle a mangé des pâtes à la « Miller ».

Lui dit-il avec son plus beau sourire.

Il s’abaissa au niveau du canapé prit dans ses bras la fillette qui s’y blottit aisément et regarda Sarah :

W : Je vais la mettre dans son lit

S : Je pouvais très bien le faire tu sais, j’ai l’habitude de la porter quand elle dort, quand elle ne dort pas,…

W : Je sais, tu es une maman exceptionnel, mais ça me fait plaisir de m’occuper d’elle, c’est une première pour moi tu sais.

S : Et tu t’en sors à merveille. Tu es même un peu trop attentionné elle risque d’en profité et puis attention ça risque de faire des jalouses.

Lui dit –elle avec le sourire.

S : Allez, on y va.

Pendant que Wentworth tenait Lola dans ses bras, Sarah s’occupa de récupérer son sac et de fermer la porte à clé.

Ils descendirent les marches. Sarah était devant au cas où il chuterait elle amortirait la chute et puis comme elle devait ouvrir la porte de son appartement c’était plus facile. Elle ouvrit la porte, alluma les lumières tamisées et le guida dans la chambre de Lola.

Une fois installée dans son lit, Sarah jeta un dernier coup d’œil pour voir si elle était bien mise, embrassa son bébé une dernière fois et referma la porte laissant malgré tout une petite ouverture au cas où…

Went l’attendait debout dans le salon.

S : Tu veux boire quelque chose ? Tu veux que je te fasse un petit café ?

W : Non c’est gentil, je vais remonter. Demain je me lève tôt car avec ou sans pluie, on tourne. Et le café risque de me rendre insomniaque.

S : Très bien comme tu voudras. Je te remercie pour cette soirée, elle a été magnifique tout comme les autres. Et je te remercie aussi pour les fleurs, je n’en ai pas eu l’occasion tout à l’heure mais elles sont superbes.

W : je connais une petite fille qui a été bien plus démonstrative tout à l’heure en voyant l’armoire à jouet…

Sarah n’attendit pas la fin de sa phrase et s’élança dans ses bras, elle mit ses mains autour de son cou et l’embrassa tendrement.

Soudain Wentworth plia légèrement les genoux

Et plaça ses mains sous ses fesses, de façon à pouvoir la porter.

Sarah prise d’étonnement arrêta son baiser.

S : Mais que fais-tu ? Fais moi descendre tu vas finir par te faire mal

W : Ne cherche pas d’excuse, il n’y a aucun risque, que je me fasse mal. Mais ce soir je ne me contrôle plus.

Sarah croisa ses jambes autour de ses hanches pour alors éviter de tomber. Elle reprit son baiser là où elle l’avait arrêté et il se dirigea vers la chambre de Sarah.

Il l’a déposa délicatement sur le lit, et encra son regard océan dans ses yeux noisettes.

Ils se regardèrent un instant juste le temps pour lui d’apercevoir la moindre hésitation ou opposition de la part de Sarah.

Elle plongea son regard dans le sien, se mordit la lèvre inférieure et s’approcha de son oreille avant finalement de lui susurrer :

- Ne t’arrête pas surtout.

Leur baiser fut de plus en plus langoureux et intense, leur langues ne pouvait plus se détacher l’une de l’autre de peur que tout s’arrête, leur caresse se faisait de plus en plus dense et ciblée. Le moment était venu pour eux d’exprimer leur amour mutuel corps et âme.



------------------------------------------------------





Wentworth prit le visage de Sarah et fondait sur ces lèvres. Au contact chaud de ses lèvres, Sarah gémit. Sachant que Sarah était prête, Wentworth se dirigea vers la chambre et l’allongea sur le lit. Il l’accomagna dans son mouvement et recula une dernière fois son visage pour l’admirer à nouveau et sentir au fond de son regard, l’envie. L’envie de lui, de son corps, de ses baisers, de ses caresses. Sarah joignit ses mains à l’arrière de sa nuque et l’attira afin d’y trouver ses lèvres et de reprendre leur baiser. De temps à autres ils se plaisaient à s’arrêter, afin de pouvoir se regarder les yeux dans les yeux, on pouvait y lire dans chacun d’eux le bonheur qu’ils avaient d’être enfin ensemble et de partager ce moment très intime. Wentworth caressa ses cheveux, reprit le baiser là où il l’avait laissé, et fit descendre ses mains au niveau de ses hanches, tandis que les mains de Sarah se baladait sous le sweet de Wentworth, la main experte du jeune homme en profita pour passer en dessous du tee shirt de Sarah et aller caresser le bout des seins de celle-ci qui se dressaient de plaisir. A la sensation de cette caresse, la jeune femme ressera alors l’étreinte de ses cuisses contre le corps de celui qu’elle a toujours désiré en silence.

Wentworth profita de ce moment pour enlever le tee-shirt qu’il avait soulevé, et elle l’aida dans ses gestes et en fit de même avec son sweet.

Les mains de la jeune femme se baladaient sur le corps de son partenaire, caressant ses épaules, sa nuque, son dos et échouèrent ensuite sur le bouton du pantalon de Went. Elle réussit à le déboutonner et fit glisser avec précaution sa braguette. Il cassa leur baiser et aida Sarah à se défaire de son pantalon en même temps qu'il retirait ses chaussures et ses chaussettes.
Ils étaient alors à égalité et purent apprécier la chaleur du corps de l'autre réagir avec le leur. Sarah referma ses bras dans le dos de Went afin de le sentir encore plus contre elle. C’est alors qu’elle put sentir le désir montant de Went contre sa cuisse, ce qui l'excita davantage.
Ils continuèrent à se caresser et s'embrasser et Sarah se cambra lorsqu'elle sentit Went câliner son intimité. Il débuta de doux va et vient tout en attrapant les lèvres de Sarah dans un baiser plus prononcé que les autres. Il caressa l’entre-jambe de son amie et accéléra les mouvements de ses doigts.
Il la sentit se contracter quelques instants après Sarah se cambra, victime d'un orgasme que lui avait procuré son habileté. Il la laissa reprendre son souffle.
Ils ne se parlaient toujours pas, par peur de rompre le charme du moment. Mais ils rivèrent leurs regards et Sarah passa une main entre leurs deux corps et la faufila dans le boxer de son partenaire. Sa main se referma sur le membre tendu de son ami qui ferma les yeux et soupira à ce contact.


Et tandis qu'il enfouit sa tête dans le cou de son amie, cette dernière le caressa faisant de longs et doux va et vient tout en accélérant de temps à autre.
Les gémissements de Went firent comprendre à Sarah qu'il n'allait pas tarder à arriver au point de non retour. Elle continua ses caresses mais Wentworth enleva tendrement et délicatement sa main. Elle avait terriblement envie de lui et n'en pouvait plus d'attendre.


Alors que rien n’y prédestinait, elle le vit se relever pour se détacher d'elle

Il sortit de la chambre se dirigea jusqu’à sa veste, attrapa son portefeuille, pour ensuite revenir vers elle, un préservatif à la main.

. Sans un mot, après lui avoir retiré son boxer elle attrapa le préservatif, elle défit l'emballage et déroula la protection sur le membre de son ami. Ils étaient tous les deux assis et Went lui caressa les cheveux.
-C’est vraiment ce que tu veux ? lui demanda-t-il quand même, bien qu'il savait qu'elle en avait autant envie que lui.
Elle lui sourit, et son cœur s'affola de plus en plus, anticipant ce qui allait se passer dans quelques secondes ou minutes. Elle s'accrocha à sa nuque et se rallongea, l'entraînant sur elle. Elle l'embrassa langoureusement et Wentworth glissa sa main sur le corps de Sarah avant de retirer sa culotte. Il se positionna entre ses jambes et la jeune femme les remonta, bloquant les hanches de l’homme de ses rêves, de peur qu'il ne s'échappe. Il arrêta de l'embrasser et ancra son regard rempli de désir dans le sien. Sarah leva son bassin pour se rapprocher au maximum de Went qui tardait à venir en elle. Il sourit, comprenant son impatience, et n'attendit pas plus longtemps il entra, centimètre par centimètre, savourant chaque moment. Il soupira de plaisir arrivé dans l'antre moite de chaleur de sa partenaire.
Sarah noua ses jambes à sa taille et l'incita à commencer ses va et vient, ce qu'il fit. Il reprit ses lèvres et joua avec sa langue tout en se mouvant en elle.
Sarah posa ses mains sur les fesses de son amour secret et accompagna ses mouvements. Il accéléra ensuite ses coups de reins et à chaque mouvement qu'il faisait, il les faisait gémir à l’unisson.
Wentworth n'était pas très loin du moment propice mais préféra attendre Sarah. Les muscles intimes de la jeune femme se refermèrent due à la jouissance extrême qu’elle éprouvait et il n'en fallut pas plus pour que Went aille la rejoindre dans les abîmes du plaisir, chacun murmurant le prénom de l’autre.
Il s'effondra sur elle et ils restèrent ainsi quelques minutes le temps de reprendre leur souffle. Sarah lui offrit quelques dernières caresses tout le long de son dos et Wentworth bascula sur le côté, elle s'aventura alors dans ses bras, fermant les yeux, évitant tout dialogue avec lui de peur d’être gênée par ce moment qu'ils venaient de partager.


Went l’embrassa avec appui sur le front. Sentant la gêne s’installer petit à petit il prit la parole en premier :

W : Je ne regrette pas d’avoir attendu, ce fut vraiment un moment merveilleux.

Elle releva la tête afin de le regarder tendrement dans les yeux

S : Tu t’imagines ce que ça aurait pu donner si tu avais attendu quelques jours de plus ?

W : Je dois avouer que j’ai du mal.

S : Eh bien ça aurait été un moment SUPER merveilleux.

W : OOOOhhh et dire que j’ai raté ça !

Penses-tu que je pourrais avoir un aperçu prochainement ?

S : Mmmm je sais pas ! faudra être très sage pour ça.

W : Je suis toujours sage.

S : Ca c’est toi qui le dit. Lui dit-elle avec un sourire.



ET voilà c'est fini pour aujourd'hui. j'espère que cela vous a plus. bisous

____________________________

Merci beaucoup Lilite pour cette superbe bannière



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Went-forever
On LO Stage
On LO Stage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12435
Age : 23
Localisation : France - Région Parisienne - 91

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Lun 5 Juil - 21:57

Oh oh Kakell tu ne compte tout de même pas t'en tirer comme ça ? Alors comme ça, tu as décidé de nous laisser ici, comme ça, sous cette chaleur qui vient juste de s'installer ???
Non non ma belle, reviens ici...moi je veux une suite (bon d'accord peut-être pas ce soir, parce que tu es peut-être fatiguée et tout, mais demain ?!)

Merci beaucoup pour cette fameuse suite plutôt Hot !!

Went est vraiment très attentionné avec Lola. Je trouve ça trop mignon, il pourrait être un papa extraordinaire !!
Une fois la petite dans son lit et bien endormit, Wentworth s'aprrête à partir, mais Sarah lui dit "au revoir à demain" avec un baiser que Went ne peut plus contrôler et s'emporte. Il finit par faire ce qu'il avait envie dès le premier soir : il porta Sarah dans ses bras et l'emmena jusque dans son lit et pas juste pour la regarder dormir cette fois
Mais dis-donc lui, je croyais qu'il voulait dormir, qu'il avait une dure journée demain et que pa n'importe quel temps, il devait aller travailler, hein ?
Je pense que tout compte fait il a revu ses priorités Mdrr' et disons que l'entre jambe de Sarah fait parti de sa première priorité
Ils ont passé un moment fabuleux et de rêve...maintenant espérons que Sarah ne le regrette pas !!
Maintenant qu'ils ont passés le cape comment va évoluer leur relation ? Et leur vie privée respectives ? Comment vont-ils eux même réagir ? Espérons que ce Paul ne resurgisse pas ... !!
Comment va réagir Lola quand elle va voir, que Went à fais "dodo" dans le même lit que sa maman et que dès le matin il est déjà là, avec elles ? Comment vont réagir la famille de Sarah suite à cette nuit ? (Elle est pas obligée de leur dire, comme ça cela évitera tout conflit avec sa vilaine cousine !!)

En tout cas, vivement la suite. J'ai vraiment trop hâte de savoir ce qui va se passer !!
Et euh'... tu sais Kakell tu n'es pas obligé de copier sur Cora, Karine et Angie pour les fins sadiques !!! Toi, tu peux être une gentille fille en ne coupant presque pas sadiquement, hein ? Laughing lol

Bon bah' tout le mal que je peux te souhaiter c'est de continuer dans cette voix-là !! Pour une première sérieux c'est très bien, enfin moi je dis ça mais je ne suis pas vraiment une experte comme les filles qui écrivent mais c'est mon point de vue.
Bonne continuation et bonne soirée (ou bonne nuit tout dépend ^^)
Bisous Very Happy

____________________________

Melissa ~ "L'enfance n'est pas l’époque qui va jusqu’à un certain âge. Et, à cet âge certain, l'enfant abandonne ses occupations infantiles. L'enfance est le royaume ou personne ne meurt." – Edna St Vincent Millay.

Merci Stef pour cette magnifique bannière, je l'adooore, elle est magnifique!!

Katelyn, ce petit être qui donne un sens à ma vie quand tout va mal. <3

Merci ma Mamoure pour cette palme, elle est très belle et Went est... parfait !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SARAHSCOFIELD
Incarcéré à Fox River
Incarcéré à Fox River
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 30

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Ven 9 Juil - 17:52

Vraiement trop bien cette suite. Et la scène super.

Moi aussi, j'espère que Sarah ne va pas le regretter. Went va être un très bon papa pour Lola. Sarah doit lui faire confiance.

Une suite. A très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakell.1
Went'Accro
Went'Accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1186
Age : 36
Localisation : quelque part dans les bras de went
Humeur : Parce que les rêves sont fait pour être aimés... si tu es né pour me faire rêver alors je suis faite pour t'aimer...

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Ven 9 Juil - 20:54

Coucou les filles ,
Je vous remercie pour vos coms qui me font toujours très très plaisir.
Comme je vois que vous êtes très très motivée à avoir une suite, je vous en met une petite ce soir. j'espère que vous ne serez pas déçues après cette précédente suite qui fut très chauuuuude
je vous souhaite une bonne lecture.


Elle se releva en douceur n’oubliant pas au passage de lui faire un tendre baiser enfila un tee shirt et un mini boxer qui mettait bien ses petites rondeurs en valeurs. Et quitta le lit lui adressant une dernière question.

S : J’ai une petite soif, est-ce tu veux que je te ramène quelque chose ?

Il prit appui sur le dossier du lit et s’assit. Une fois installé, il lui attrapa la main et l’attira vers lui afin que leur visage se frôle.

W : Oui. Toi.

S : Oooooh mince moi qui ne comptais pas revenir. Maintenant que je me suis servi de toi et que je t’ai eu dans mon lit. Tu n’as plus aucun intérêt.

Il vit sur son visage que ce n’était que plaisanterie et qu’elle s’amusait à le taquiner. Il lui tira la main jusqu’à la faire tomber dans ses bras, la coucha sur le matelas et se coucha sur elle. Elle était à sa merci mais elle n’émit aucune résistance aux tendres baisers qui s’offraient à elle.

Sentant à nouveau le désir monter en lui, il stoppa net ses caresses et ses baisers, se releva pour finalement lui dire :

-j’ai bien besoin de me rafraîchir un peu les idées moi. Pendant que tu te désaltères, je vais me prendre une douche.

S : Surtout ne te presse pas trop, dés que j’en ai fini avec mon verre d’eau je compte bien te rejoindre. Je n’ai pas très envie que tu te rafraîchisses de trop.

W : Dans ces cas là mon corps un peu rafraîchis et moi-même t’attendons sous la douche.

Il lui tira la main afin de l’aider à se relever du lit. Chacun disparu de son coté.



Tandis que Sarah se mit à repenser au moment qu’elle venait de passer avec l’homme de ses rêves, Went avait allumé la douche et y plongea la tête pour se rafraîchir les idées. Ensuite s’y plongea totalement. Pendant qu’il se lavait, Sarah pénétra silencieusement dans la salle de bain. Il lui tournait le dos et ne l’entendit pas. Lorsqu’il se retourna elle était complètement nue et s’apprêtait à le rejoindre elle attrapa une éponge qui se trouvait sur le bord de la baignoire et entra dans la douche à ses cotés. Tout en se frottant elle lui dit :

S : J’espère que tu ne compte pas partir tout de suite je pensais te frotter le dos.

W : Non je n’y comptais pas. Je dois finir quelque chose avant.

S : Ah bon ?!

Il mit ses mains au niveau de ses fesses, se mit à les caresser et enfin la souleva et la plaqua contre le mur. Sarah resserra ses jambes autour de sa taille afin de ne pas tomber. Elle s’accrocha délibérément à son cou et finit par lui offrir un tendre baiser passionné. L’eau coulait sur leur deux corps ce qui laissait le temps à la mousse qui était sur eux de s’échapper petit à petit et de laisser apparaître une peau propre et satinée et une buée intense venait accentuer la chaleur de le corps faisant monter l’excitation de l’un et l’autre.

Elle passa ses mains dans ses cheveux afin de les replacer à l’arrière de ses épaules, Went profita de se moment pour s’emparer de son cou qui ne demandait que ça. C’est alors que dans le creux de l’oreille elle lui glissa :

S : Enfin Monsieur Miller est –ce bien raisonnable tout ça ?

W : Lorsque je suis à tes cotés je n’ai plus envie d’être raisonnable.

Ils se remirent alors à faire l’amour de plus belles, additionnant caresses sensuelles et baisers on ne peut plus subjectifs.

Alors qu’elle arriva à l’approche du non retour, il accéléra ses mouvements pour ensuite la rejoindre dans les abîmes du plaisir grâce à quelques coups de reins lents et prononcés. C’est alors qu’avant qu’elle ne reprenne pied sur le sol de la douche, elle dit quelque chose qu’elle aurait mieux fait de taire. Elle laissa s’échapper un (presque inaudible) « je t’aime ».

Elle ne savait plus où se mettre. Elle se serait caché dans un trou de souris si elle avait pu. Elle enfuit son nez dans son cou n’osant plus bouger.

Il l’a redéposa, elle avait toujours le visage et les yeux baissés, elle n’avait pas le courage de le regarder craignant une réponse de sa part. De son index, il releva son menton la fixa droit dans les yeux, s’approcha de son oreille et lui dit le plus calmement possible :

W : J’espère que tu ne me dis pas ça sous le feu de l’action, moi aussi je t’aime. Dés que je t’ai vue et que tu as débarqué dans ma vie, j’ai su que c’était toi. Mais on doit rester prudent, c’est ton souhait et je te soutien dans ta demande.

S : Oui je sais, et je ne compte pas être moins prudente. Il est vrai qu’il était un peu tôt pour te le dire mais avec toute cette émotion…

W : Je comprends. Bon moi j’ai eu le plaisir de pouvoir profiter de la douche seul alors je te la laisse un peu. Je rentre, je dois me lever très tôt demain.

S : Tu ne voudrais pas… ?

W : Enfin mademoiselle ce ne serait pas raisonnable voyons. Que dirait votre charmante petite fille à son réveil si elle me voyait ?

S : Tu as raison.

Allez file de toute façon je ne traîne pas. Laisse-moi le temps de me laver et je te raccompagne.

Il retourna dans la chambre afin de s’y habiller.

Elle attendit qu’il sorte et ne pu alors empêcher les larmes de couler les longs de joues, elle qui s’était promis de ne plus tomber amoureuse…



-------------------------------------------



Went était prêt à partir, elle s’enroula dans une serviette à toute vitesse de peur qu’il ne parte avant qu’elle ne soit sortie de la salle de bain. Il était là, il l’attendait au salon et regardait les photos qu’elle avait pris soin d’accrocher au mur. Des photos d’elle et de Lola. Des photos de moments de bonheur où il n’y était pas. Il voulait rattraper tout ce temps perdu. Tout ce temps qu’il n’avait pas eu à vivre des choses merveilleuses avec toute les 2.

Elle poussa un soupir de soulagement.

S : Ah tu es encore là ! J’ai cru que tu allais encore t’échapper sans me dire au revoir.

W : Tu plaisantes ou quoi ? Et manquer le bonheur d’embrasser à nouveau ces délicieuses petites lèvres ?

Il s’approcha d’elle et l’embrassa tendrement, elle entrouvrit sa bouche afin qu’il puisse y laisser passer sa langue et tournoyer avec la sienne dans un ballet interminable.



W : Il faut absolument que j’y aille Sarah. Je me lève de très bonne heure demain, et si cela continue, mon boulot va s’en ressentir.

Elle encra son regard dans le sien.

S : Je comprends. Je te laisse filer.

De sa main il appuya attira sa tête pour la rapprocher et l’embrassa goulûment comme si c’était la dernière fois qu’il le faisait.



Le dos tourné, il chercha la poignée de la porte tout en continuant à l’embrasser. Petit baiser par petit baiser. Elle fini par lui dire :

-Allez file, si tu le désire, demain je t’invite à souper, cette fois c’est moi qui m’occupe de toi.

W : Bonne nuit Sarah

S : Bonne nuit

Elle attendit qu’il ait totalement disparu dans le couloir, elle entendit la clé entrer dans la serrure, la porte s’ouvrir, puis se refermer à double tour.

Ca y est il était chez lui. A son tour, elle referma la porte à clé, s’appuya le dos contre celle-ci et poussa un grand soupir. Elle ferma les yeux, et ceux-ci se mirent à couler de plus belle. Elle était tiraillée entre les moments de bonheur qu’elle venait de vivre, et la crainte de tout les problèmes qui allaient survenir. Allait-elle être capable de surmonter tout ça. Quelle vie allait-elle donner à Lola dans ces conditions ?

Lorsqu’elle se rendit compte qu’elle n’aurait de toute façon aucune réponse à ses questions, elle se prit la tête entre les deux mains, tourna en rond dans le salon et décida enfin à se dire :

Allez Sarah, tout ce qui t’arrive est merveilleux. De toute manière, seul le temps te dira comment tu dois agir. Pour le moment tu ne peux rien y faire. Tu l’aimes, dés que tu l’as aperçu sur ton écran de télé, tu es tombée sous charme ravageur, et puis il a quand même l’air de tenir à toi. Du moins je l’espère. Peut-être que ce ne sont que des idées après tout ? Peut-être que je ne suis qu’une fille de plus dans son lit ? Peut-être qu’il en a rien à faire de moi finalement ? Peut-être qu’il a fait tout ça pour me mettre dans son lit et que maintenant qu’il m’a eu il va me nier ?ooohhh la la ce que j’ai mal au crâne, toute ces questions vont me rendre folles. Il faut que j’aille dormir un peu je vais me prendre un médoc et puis au dodo. Demain ma louloute aura besoin de toute mon attention après tout ces événements je vais enfin m’en occuper un peu avant de reprendre la semaine prochaine la route du travail.

Voilà j'espère que cela vous a plus à très bientôt les filles
Gros bisous


Sarah, repris son courage à deux main, toujours dans sa serviette de toilette, elle se dirigea dans la salle de bain jeta un œil dans le miroir, elle essuya ses yeux qui était rougit par les pleurs, retourna dans sa chambre mit un survêt’ qu’elle avait l’habitude de mettre pour dormir, retourna dans la salle de bain où se trouvait la boîte à pharmacie. Elle prit ce qui lui fallait pour calmer ses maux de tête, retourna se coucher et trouva instantanément le sommeil.

____________________________

Merci beaucoup Lilite pour cette superbe bannière



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Went-forever
On LO Stage
On LO Stage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12435
Age : 23
Localisation : France - Région Parisienne - 91

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Dim 11 Juil - 19:14

Coucou Kakell, comment vas-tu ?

Merci beaucoup pour cette merveilleuse suite !!

Bah' dis donc c'est qu'ils ne peuvent plus se passé du corps de l'autre ^^
Ils passent de nouveau un merveilleux moment plutôt hot et sensuel sous la douche où là Sarah ne peut se contenir de dévoiler ses sentiments et lui dit tout bas "je t'aime". Honteuse de cette parole, elle n'ose le regarder mais Wentworth lui dis à son tour qu'il l'aime !! Mais s'en est finit pour ce soir, car il doit aller dormir pour être en forme parce qu'il travail lui demain. Sarah décide donc de le laisser partir se reposer. Après une "séparation" assez difficle, Went finit par arrêter de l'embrasser et renter chez lui ... et là ... Sarah ne peut s'empêcher de pleurer ! Elle s'était promis de ne plus retomber amoureuse et surtout d'une célibrité, maintenant sa vie, leur vies parce qu'il y a Lola est surement mises en danger à cause des paparazzis...mais elle est amoureuse !! Et puis, elle doute également des sentiments de Wentworth...mais je serai elle, je ne m'inquiéterai pas, parce qu'il est bel et bien amoureux d'elle !!

Quand sa cousine va apprendre qu'ils ont fait l'amour et qu'ils se sont dit "je t'aime" elle va être verte de jalousie et de rage !! Je me demande comment ça va se passer entre elle et Sarah ? Que va t-il se passer entre Went et Sarah maintenant ? Les journalistes vont-ils une fois de plus être au courant ? Comment la famille de Sarah et de Went va réagir ? Lola sera t-elle très contente qu'à partir de maintenant Wentworth fasse parti de sa vie, comme un père ? Sarah laissera t-elle Went s'occuper de Lola comme si c'était sa fille ? Leur relation a t-elle un avenir ?

J'ai hâte de lire la suite et d'en savoir plus !!

Bonne continuation et bonne soirée, bisous.
Very Happy

____________________________

Melissa ~ "L'enfance n'est pas l’époque qui va jusqu’à un certain âge. Et, à cet âge certain, l'enfant abandonne ses occupations infantiles. L'enfance est le royaume ou personne ne meurt." – Edna St Vincent Millay.

Merci Stef pour cette magnifique bannière, je l'adooore, elle est magnifique!!

Katelyn, ce petit être qui donne un sens à ma vie quand tout va mal. <3

Merci ma Mamoure pour cette palme, elle est très belle et Went est... parfait !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SARAHSCOFIELD
Incarcéré à Fox River
Incarcéré à Fox River
avatar

Féminin
Nombre de messages : 74
Age : 30

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Mer 14 Juil - 18:02

Trop beau, elle lui dévoile ses sentiments, elle dit "Je t'aime".

Et Wentworth lui répond que lui aussi.

Sarah se retrouvant toute seule se met à pleurer, ayant peur de l'avenir.

Mais Went va être merveilleux pour elle et sa fille. Elle ne doit pas avoir peur.

Hâte aussi de lire la suite. Toujours aussi bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VéroMiller
Modératrice Disjonctée
Modératrice Disjonctée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16560
Age : 49

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Mer 14 Juil - 20:07

et salut toi ben dit donc il s'en passe des choses par ici depuis mon dernier passage désolé du retard mais s'est vrai qu'en se moment je passe en coup de vent et prend pas le temps de regarder toutes les fics....

Il sont vraiment aller de l'avent tout les deux et Went à apparement adopté Lola qui apparement aime être en sa compagnie. Je comprend que cela puisse faire peur a Sarah car cette relation est aller trés vite sans m'en déplaire mais je ne pense pas que sa cousine va apprécier car je pense qu'elle va tout faire pour leur mettre des bâtons dans les roues. Tu sais que je me suis habituer au romantisme moi alors fait gaffe à ton matricule si le sadisme arrive à grand pas... je te louperais pas (tu dois avoir un petit aperçu de se que je suis capable ) mais bon pour le moment tout va bien tu est une zentille fille .
Les sentiments qu'elle eprouve pour Went sont si fort qu'elle ne peut s'empêcher de lui avouer son amour. Face a cette déclaration innatendue de sa part elle reste confuse et ne sais pas comment Went va réagir à cet aveux. Mais il est content de cet aveux et lui dit aussi qu'il l'aime mais pour le bonheur de Lola faut y aller en douceur.

J'ai adoré cette suite en espérant que la prochaine sera encore aussi romantique et sensuelle et (peut pas le dire ).......

Merci pour cette suite, hâte de lire la suite maintenant

____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakell.1
Went'Accro
Went'Accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1186
Age : 36
Localisation : quelque part dans les bras de went
Humeur : Parce que les rêves sont fait pour être aimés... si tu es né pour me faire rêver alors je suis faite pour t'aimer...

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Sam 17 Juil - 22:34

Coucou les filles,
j'espère que vous allez bien?
je vous remercie pour vos com's qui me font toujours un très grand plaisir et qui me permette d'avancer petit à petit.
Je ne peux répondre évidemment à toute vos questions vous vous en douter. Mais bon j'espère que vous ne m'en tiendrai pas rigueur et que cela ne vous empêchera pas de lire la suite de cette magnifique création que je suis en train de vous envoyer .

Je vous souhaite une bonne lecture et vous promet dorénavant de poster tout les dimanches afin d'être un pe uplus régulières dans mes envois de suite.
Je vous souhaite une très bonne lecture
et vous fait de gros bisous à toutes


Sarah, repris son courage à deux main, toujours dans sa serviette de toilette, elle se dirigea dans la salle de bain jeta un œil dans le miroir, elle essuya ses yeux qui était rougit par les pleurs, retourna dans sa chambre mit un survêt’ qu’elle avait l’habitude de mettre pour dormir, retourna dans la salle de bain où se trouvait la boîte à pharmacie. Elle prit ce qui lui fallait pour calmer ses maux de tête, retourna se coucher et trouva instantanément le sommeil.

----------------------------------------------





Went savait que Sarah serait réveillée tôt le matin grâce à Lola. Il passa par son appartement leur faire un petit coucou avant d’aller au boulot, il frappa a la porte mais elle ne répondit pas. Il l’appela sur son portable, aucune réponse. Il tendit alors son oreille à la porte pour entendre un bruit, il entendit Lola qui criait naturellement avec sa joie d’enfant.

L : Mamaaaaaaannnn réveille toi on sonne à la porte

Maaaammaaannnnnnnnnn

Went commençait à s’inquiété, il avait entendu la petite crier après sa maman mais n’entendait aucune réaction de celle-ci. Afin de ne pas effrayer trop la petite il l’appela à travers la porte.

W : Lola ? Lola ?

L : Qui c’est ?

W : Je suis l’ami de ta maman. Nous avons mangé ensemble hier tu te rappelles hein ?!

L : Oui

W : Que fait maman ?

L : Dodo

Pour Went il était impossible Que Sarah dorme alors que Lola était réveillée.

W : Ecoute ma puce. Il y a des clés sur la porte ?

L :Nooooonnn

W : Tu sais ce qu’on va faire ? On va joué à un jeu. Tu sais joué à cache-cache ?

L : Oui mais on me trouve toujours.

W : je parie que tu va gagner cette fois. Va te cacher je compte et à Dix j’ouvre la porte je réveille ta maman et ensuite je te cherche. Mais cache toi bien hein ??

L : D’accord mais tu triches pas hein ??

W : Promis

1…,2…,3…,4…,5…,6…,7…,8…,9…, … Et 10

De toute ses forces Went défonça la porte de Sarah, il entra dans un pas de course et vit Sarah endormi le souffle à peine ressenti. IL l’appela, la secoua, l’embrassa avec appui sur le front dans l’espoir que cela l’a réveillerait, sans succès. Il prit le téléphone forma le numéro d’urgence et appela une ambulance au plus vite. Ensuite il chercha le répertoire téléphonique de Sarah appela chez l’oncle Frank.

Voix : Allo ?

W : Bonjour c Wentworth à l’appareil.

Voix : AH bonjour Went c’est Nika comment…

W : Bonjour écouter il s’est passé quelque chose de grave ici chez Sarah il faut absolument que vous veniez. Je vais avoir besoin de vous.

N : C’EST PAS VRAI !!!! Qu’est-ce qui… ?

W : Je n’ai pas le temps de vous expliqué vous pouvez venir OUI ou NON ?

N : j’arrive de suite. Je serai là dans 10 Min.

Sans attendre un mot de Plus Went raccrocha. ; Un peu paniqué, il n’oublia cependant Lola qui devait rester cachée.

IL se mit à la chercher afin qu’elle ne s’inquiète pas de trop.

W : Lola ? Où es-tu petite coquine ? Derrière le fauteuil ? Non pas là. Dans sa chambre ? Pas là non plus.

Quand il entendit Lola pouffé de rire derrière la cuisine.

W : Ah AAAAhhh je t’ai trouvée.

Went pris Lola dans ses bras lorsqu’il entendit l’ambulance.

Afin qu’elle ne vive pas une expérience trop traumatisante, il lui expliqua gentiment :

W : il va falloir que tu ailles jouer un peu dans ta chambre, maman est très fatiguée d’avoir déménagé, elle ne s’est pas reposée beaucoup depuis que vous êtes ici. Alors c’est ta marraine qui va venir te chercher et s’occuper de toi.

L : Et toi tu vas faire quoi ?

W : Moi je vais rester près de maman, comme ça si elle se réveille et qu’elle demande après toi je pourrai lui expliquer que tu es avec la plus gentille des marraines.

Allez viens avec moi on va choisir ce que tu va prendre pour allez chez marraine tu va m’aider car moi je ne sais pas faire de valises hein ?!

Lui dit-il dans un sourire un peu stressé.

L’ambulance arriva.

Il savait bien que ça ne se ferait pas sans peine mais il s’adressa à Lola :

W : Ecoute je…

Voix : Wentworth ?

W : Ah Nika tu tombes à pic.

Wentworth commença son récit et lui expliqua la matinée mouvementée. Pendant ce temps les ambulanciers montèrent les étages afin d’arriver à l’appartement de Sarah.

Sans réfléchir, nika se dirigea vers la chambre de Lola pour l’y rejoindre. Elle prit soin de refermer la porte.

N : Hey comment va ma chérie préférée ?

L : Mamaine…

N : Alors tu es prête à passer quelques jours avec moi ?

L : Et maman ?

N : Maman est très fatiguée ma chérie, elle va se reposer quelques jours et puis elle reviendra te chercher d’accord ?

L : D’accord

N : On va te préparer une valise hein ?! On va y mettre quelques vêtements, quelques jouets, ta tétine et ton doudou.

Dans la pièce d’à coté, l’ambiance était plutôt nerveuse et mouvementée.

Les infirmiers avaient essayé en vain de la réveiller.

Afin de définir un léger bilan, l’un d’eux s’adressa à Went.

I : Ecoutez on a fait ce qu’on a pu ici, le mieux ce qu’on l’envoie à l’hôpital. Son souffle est léger et court est-ce que vous pouvez me dire si elle a avalé quelque chose de contraire ?

W : Euh non, enfin je n’en sais rien pas que je sache.

I : Que s’est-il passé au juste ?

W : eh bien, nous avons passé la soirée ensemble nous avons dîné, je suis rentré et ce matin lorsque je suis passé faire un petit bonjour avant de partir au boulot ben la petite était debout mais pas elle. Alors je me suis inquiété et j’ai forcé l’entrée.

I : Bon très bien, j’en ferai rapport au médecin qui la verra aux urgences, nous l’emmenons Au Washington Grace.

W : Ok je vous suis.

Went se dirigea vers la Chambre de Lola

W : Nika je …

N : Alors que se passe-t-il ?

W : Ils l’ont emmenée à l’hôpital ils vont lui faire un lavage d’estomac elle a certainement avalé quelque chose qu’elle n’aurait pas dû. Je vais à l’hôpital et je reste à ses cotés.

N : Bon ben nous on est prête aussi on va voir oncle Franck ma chérie ?

Dit-elle en s’adressant à Lola.

L : OUIIIII, OUIIII, OUIII





Tout deux sourirent.

W : Eh bien quelle explosion de joie.

Quant à moi je préviens le boulot et je file à l’hôpital. Je te préviens dés que j’ai des nouvelles.

---------------------------------------

A l’hôpital, une grosse équipe d’infirmières et de médecins s’affèrent autour de Sarah.

On lui fit un lavage d’estomac, une fois cela fait, il ne restait plus qu’à attendre que Sarah se réveille.

Wentworth était arrivé depuis un moment, il tournait comme un lion en cage, attendant impatiemment des nouvelles.

Le médecin chargé de s’occuper de Sarah arriva auprès de Went.

Méd : Monsieur Miller ?

W : Oui !

Méd : Bonjour je suis le docteur Sloane, C’est moi qui me suis chargé de soigner Mademoiselle Callies

W : Bonjour, comment va-t-elle Docteur ?

Dteur S : Eh bien, je ne vais pas y aller par 4 chemins les nouvelles ne sont pas très réjouissantes. En fait, nous avons dû lui faire un lavage d’estomac et nous y avons trouvé une certaine dose de substances mélangé à des composants de l’aspirine.

W : Comment ça ? Quelle Substance ?

Dteur S : Du curare.

W : Mais c’est impossible

Dteur S : Est-ce que Madame Callies était perturbée ou bien vous a-t-elle exprimé par un sentiment ou un autre son envie d’en finir avec la vie ?

W : Mais non enfin ! Je dois vous avouez que je ne la connais pas sous cet angle, mais elle a une petite fille qu’elle aime plus que tout. Elle n’aurait jamais voulu abandonner sa fille ça j’en suis sur.

Dteur S : Alors c’est que quelqu’un a voulu que …

W : Mais comment est-ce possible ?

Dteur S : Seule elle pourra nous l’apprendre. Pour le moment elle dort encore, nous avons fait notre possible il ne tient qu’à elle de se réveillé mais il faut se montrer patient cela peut prendre des heures.

W : Est-ce que je peux la voir ?

Dteur S : Oui elle est chambre 193, vous pouvez lui parler, ça l’aidera peut-être à la tirer de son sommeil. Mais surtout ne la brusquez pas. Et dès qu’elle montre un signe de réveil prévenez une infirmière.

W : Merci docteur.

Dteur S : Je vous en prie, en cas de besoin vous pouvez faire appel à moi. Mais avant de partir je dois vous avertir que je dois en référer aux forces de l’ordre. Je dois inscrire le tout dans mon rapport d’expertise.

W : Je vous en prie docteur, faites ce que vous avez à faire.

Le médecin disparu et Went accourra au plus vite au chevet de Sarah.

Elle était là allongée, dans un sommeil paisible, sur son lit drapé de coton Blanc. Il prit une chaise et s’installa en douceur à ces côtés. Il lui prit la main et la porta à sa bouche. De façon presque inaudible, il lui posa toutes les questions qui lui venait en tête à ce moment précis.

W : Sarah ? C’est moi Went. Qu’est-ce qu’il s’est passé Sarah ? Qu’est-ce que tu as voulu faire ? Lorsque je t’ai quitté cette nuit tout allait si bien. J’aimerais tellement comprendre ce qui t’as prit. As-tu pensé à Lola ? A moi ? Réveille-toi je t’en prie.

Les larmes lui montait aux yeux, et l’une d’entre elles s’échappa et glissa le long de sa joue pour mourir sur la main de la jeune femme.

A cette sensation chaude et humide celle-ci poussa un petit gémissement, elle commençait à se réveiller.

S : mmmm.

W : Sarah ? Sarah ?

S : mmmm

Went accouru dans le couloir. Est-ce que quelqu’un peut venir ? Je pense qu’elle se réveille.

W : Sarah ? Il reprit sa main entre les siennes la passa sur son visage pour s’essuyer les larmes qui restaient sur ces joues ensuite l’embrassa au creux de la main. Sarah c’est moi Went.

S : Went ?

W : Wentworth Miller

S : Je suis si fatiguée, que se passe-t-il ? Ou suis-je ?

Deux infirmières entrèrent dans la chambre. L’une d’elle prit la parole.

Inf : Excusez- nous Monsieur on va vous demander de sortir quelques instants, on va s’occuper d’elle. Ensuite il faudra la ménager. Elle a besoin de repos.

W : Oui bien sur. Je comprends

Wentworth sortit de la chambre, soulagé que Sarah soit réveillée. Il devait éclaircir ce mystère.

Comment Sarah avait pu ingurgiter du curare mélangée à de l’aspirine ? Il attendit que les infirmières sortent de la chambre.

W : Excusez-moi, comment se porte-t-elle ?

Inf : En effet, elle se réveille en douceur, mais retombe systématiquement endormie au moindre petit effort qu’elle puisse faire. Elle a besoin de repos. Si je peux vous conseiller,…

W : Je dois partir, si elle me demande, est-ce que vous pouvez la prévenir que je reviens dés que possible ?

Inf : Oui bien sûr. Je le ferai.

W : Je vous remercie, vous êtes aimable.

Est-ce que je peux allez lui dire au revoir ?

Inf : Oui certainement, mais ne traînez pas. Comme je vous l’ai dit …

Went n’attendit pas la fin de la phrase, il retourna dans la chambre s’approcha, du visage de Sarah et lui murmura :

-Je vais percer ce mystère, je te le promets. Je reviens ce soir dés que possible, repose-toi bien.

Il sortit discrètement de la chambre et se dirigea vers la sortie de l’hôpital.

A l’intérieur les infirmières s’extasiait devant la beauté, la gentillesse et le regard de cet homme qui certes était connu, mais qui avait apparemment beaucoup d’attirance et beaucoup d’amour pour leur patiente.

La jalousie montrait même quelques fois le bout de son nez.

L’une d’elle, n’étant pas très discrète, n’hésita pas à faire sa remarque à qui voulait l’entendre :

Inf : Non mais vous l’avez vu ? Comment peut-on vouloir tout quitter lorsque l’on a un homme pareil à ses cotés ? Moi je vous jure, un mec comme ça pose ses yeux sur moi… Je le comble de toutes les manières qu’il veut Moi.

A ce moment Sofia arriva près de l’accueil où discutaient les infirmières. Elle ne se gêna pas pour répondre :

- Ne rêver pas de trop mesdemoiselles ce n’est pas prêt d’arriver.

Je viens voir Mademoiselle Callies, je suis de la famille.

Inf : Je suis désolée, Madame, mais les visites sont terminées pour le moment. Il va falloir revenir tout à l’heure si vous voulez la voir.

So : Très bien. Dit-elle froidement. Puis-je au moins savoir comment elle va ?

Inf : Elle se réveille doucement. Mais elle a besoin de repos.

So : Bon c’est déjà une bonne nouvelle. Je reviendrai plus tard. Je reviendrai certainement avec lui alors si vous pouviez faire vos commentaires un peu plus discrètement personne ne vous en tiendra rigueur.

Inf : Très bien, Madame, il est vrai que nous n’avons pas été discrètes. Nous nous abstiendrons la prochaine fois.

So : Bien ! Sur ce à tout à l’heure.

---------------------------------



Went était de retour dans l’appartement de Sarah, il avait pris soin d’appeler le serrurier afin de réparer ce qu’il avait endommagé.

Tandis que le serrurier faisait son boulot, deux enquêteurs se présentèrent à Went.

Inspecteur 1 : Monsieur Miller ?

Bonjour Inspecteur Rush, et voici l’inspecteur Valens. Nous enquêtons sur ce qui a pu arriver à mademoiselle Callies.

Valens : J’ai l’impression que nous arrivons au bon moment. Je peux savoir pourquoi vous faites changer la serrure.

W : eh bien écoutez, j’ai dû enfoncer la porte ce matin car je m’inquiétais qu’elle ne se réveille pas et que la petite soit seule… je n’allais quand même pas laisser la porte ouverte à n’importe qui.

Rush : vous savez que vous entravez, l’enquête en agissant de la sorte. Nous allons mettre des scellés et personne n’y aura accès à part notre service.

Rush regarda le serrurier et lui conseilla de disposer son travail s’arrêtait là.

Went quant à lui le rassura pour ce qui était de la facture il se chargerait de ce détail.

W : Ok ben faite ce que vous avez à faire.

R : Nous sommes déjà passé par l’hôpital. Est-ce que vous avez quelque chose de plus à nou apprendre ?

W : Pas que je sache. Nous avons passé la soirée ensemble et puis même une petite partie de la nuit. Tout était normal, je suis reparti vers 2h, je devais travailler aujourd’hui.

V : Et ce matin ?

W : Eh bien ce matin, je voulais passer faire un petit coucou avant d’y aller. Je savais qu’elle serait déjà levée avec Lola, sa petite fille, mais c’est la petite qui m’a répondu et non elle.

R : Et avant la soirée d’hier ?

W : Nous sommes allés chez son oncle, rechercher Lola. Je suis parti avant elle pour arranger un peu mon appartement et préparer le dîner, ensuite elles sont venues me rejoindre chez moi.

Nous avons passé le début de soirée à la maison et comme Lola s’était endormie on est redescendu ici.

V : Est-ce que vous l’avez vue prendre des médicaments, des somnifères… ?

W : Non, rien Sarah n’aurait jamais pris de somnifères, elle pense sans cesse à protéger sa fille. Elle préfèrerait ne pas dormir pendant des jours pour être sur que tout va bien plutôt que de dormir. Je voulais justement regarder dans la boite à pharmacie s’il n’y avait rien qui…

R : En effet nous arrivons à temps. Ce n’est pas votre boulot ça Monsieur Miller. C’est le notre. Sur ce, nous vous remercions et …

L’inspecteur Rush n’eut pas le temps de terminer sa phrase que Sofia entra dans l’appartement. Elle accouru dans le bras de Went (l’occasion était trop belle pour elle) qui ne su faire autrement que de la serrer dans ses bras pour la consoler. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi cet engouement envers lui. Il n’avait jamais vue cette personne sauf en photo chez Franck. Après tout c’était de la famille de Sarah.

So : Went !!!

W : Bonjour.

So : Mais que s’est-il passé ? Nika a débarqué, assez mal à l’aise avec Lola à la maison et …

Went ne sachant quoi trop répondre, lui présenta les inspecteurs Rush et Valens et les désigna comme inspecteur chargé d’enquêter.

Valens commença son interrogation sur Sofia.

V : Vous êtes de la famille ?

So : Oui Sarah est ma cousine.

V : Est-ce que vous l’avez vue hier ?

So : Non, ils étaient tous partis avant que je ne revienne du boulot.

V : Et ensuite vous avez fait quoi ?

So : Ben je suis passée chez une amie et nous avons passé la soirée ensemble.

R : On pourrait avoir son nom ?

So : Je suis soupçonnée de quelque chose dites-moi ?

R : Nous enquêtons simplement. On se doit de vérifier les agendas de tout le monde.

So : Marianne, Vincent Marianne.

R : Ok, je vous remercie.

Nous allons vous demander maintenant de quitter les lieux. Nous allons mettre des scellés et faire notre enquête.

Went et Sofia quittèrent l’appartement, Sofia s’accrochant légèrement au bas de la veste de Went, qui complètement déboussolé ne réagit même pas.

Tout les deux hors de l’immeuble, elle prit enfin la peine de se présenter.

So : je suis désolée, je manque à tout mes devoirs, ce qui est arrivé est tellement terrible…

Je suis Sofia, l’ainée de Franck.

W : J’avais cru deviner. J’ai des photos de vous là-bas.

Ecoutez, je suis désolé mais je retourne à l’hôpital. Je vais prendre des nouvelles de Sarah.

So : Cela vous dérange, si je vais avec vous ?

W : Non. Montez !

Went tout aussi galant qu’il était lui ouvrit la portière coté passager et l’y fit entrer. Des paparazzis qui guettaient ses gestes prirent quelques photos, Sofia ne manquant pas encore une fois l’occasion, les fixa avec un grand sourire. Elle savait que dés le lendemain les photos apparaîtraient dans les journaux à scandale.



Voilà j'espère que cela vous a plu la suite au prochain épisode

____________________________

Merci beaucoup Lilite pour cette superbe bannière



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Went-forever
On LO Stage
On LO Stage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12435
Age : 23
Localisation : France - Région Parisienne - 91

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Lun 19 Juil - 11:46

Coucou Kakell, comment vas-tu ?

Merci pour cette suite !! Very Happy

Dis-donc toi, mais ça va pas la tête !!! Tu es devenue folle ou quoi ??? Reviens ici !!

Notre petite Sarah à l'hôpital pour une "tentative de suicide" auquel je ne crois pas du tout, Sarah aime trop sa fille pour vouloir se tuer. Bon soit elle allait pas très bien hier soir, après que Went soit parti, mais en aucun cas, elle aurait voulu se suicider !!! Je suis prête à parier que c'est cette Sofia qui est derrière le coup !! Sa cousine était entre la vie et la mort et elle ne pense qu'à une chose, profiter de la situation pour draguer Wentworth Miller !! Non mais quel culot elle a celle-là !!! Grr je la déteste !! Et en plus, elle fait bien exprès de s'exposer devant les paparazzis avec lui, parce qu'elle sait très bien que dès demain, elle fera la une des journaux aux côtés de Went !! Pfff.
Bon finalement, Sarah s'en sort. Les médecins l'ont "sauver" maintenant il faut juste qu'elle se réveille et qu'elle reste éveillée !!
Wentworth est aux petits-soin pour elle et s'inquiète vraiment. Ne croyant pas à la TS il décide lui même de faire sa petite enquête, mais il est vite stopper par les vrais enquêteurs !
Les infirmières montrent une pointe de jalousie envers Sarah à cause de Went et ne comprennent pas comment, elle aurait pu mettre fin à ses jours ... pfff elles sont bêtent défois elles !! Il y a autre chose à penser que de la jalousie, quand une jeune maman est entre la vie et la mort, enfin bref elles elles m'énervent moins que cette Sofia !!
Heureusement la petite Lola est en sécurité avec sa Marraine et l'oncle Franck. Je pense qu'au bout d'un moment la petite va réclamer sa maman, je me demande ce qu'ils vont lui dire ?!

J'ai hâte de lire la suite, je l'attend avec impatience !! Bonne continuation et merci encore !!

PS : C'est une bonne idée de poster tout les dimanches ... mais là, ça va être long d'attendre jusqu'à dimanche.

Bonne journée, bisous Very Happy

____________________________

Melissa ~ "L'enfance n'est pas l’époque qui va jusqu’à un certain âge. Et, à cet âge certain, l'enfant abandonne ses occupations infantiles. L'enfance est le royaume ou personne ne meurt." – Edna St Vincent Millay.

Merci Stef pour cette magnifique bannière, je l'adooore, elle est magnifique!!

Katelyn, ce petit être qui donne un sens à ma vie quand tout va mal. <3

Merci ma Mamoure pour cette palme, elle est très belle et Went est... parfait !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VéroMiller
Modératrice Disjonctée
Modératrice Disjonctée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 16560
Age : 49

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Lun 19 Juil - 15:57

Oh OH OH sur quel sentier tu te lances là .... sa va pas du tout aller pour ton matricule et dans pas longtemps je vais être trés trés trés ........ (je peux pas le dire .

Attends s'est une plaisanterie notre Sarah aurait essayé de mettre fin à ses jours !!!! impossible ta compris Avec une petite fille aussi adorable et l'amour quelle vient de retrouver dans les bras de Went aucune chance que cela arrive....
Je pencherais pour une tentative d'assassinat et sur l'auteur de s'est acte j'ai ma petite idée. La Sofia je la sens pas du tout et elle est prête à faire n'importe quoi pour écarter Sarah de Went alors j'espère que Went va se méfier de cette vipère car elle, elle va pas le lâcher...
Heureusement que Nikka est plus sympa et quelle accourt immédiatement quand Went appelle chez son oncle. Lola va passer un petit moment là bas et avec Franck et elle sa devrait bien se passer ...par contre avec l'autre maboule dans les parages sa va peut être pas trop le faire ...
Toujours est t'il que Went a su vraiment bien s'y prendre avec Lola pour ne pas l'effrayer à la vue de sa maman inconsciente je suis sûre qu'il fera un bon papa pour cette petite.
Went est vraiment paniquée et ne comprend pas se qui a put vraiment se passer !!! mais le connaissant et connaissant les sentiments naissant pour Sarah il va faire tout se qui est en son pouvoir pour trouver les responsables car il est inconcevable à ses yeux quelle est voulue disparaître..

Alors ma belle tu rapplique tes fesses ici et vite car tu files du mauvais coton

Hâte d'avoir la suite ..... tu cartonne alors fonce


____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
Admin Accro à Went
Admin Accro à Went
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21437
Age : 39
Localisation : Dans un endroit appelé Wentyland du ch'nord
Humeur : En manque de Went !!! Bien que j'arrive toujours à me rattraper sur Rob' mdr

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Jeu 22 Juil - 10:16

Coucou ma belle
J'espère que tu vas bien ?

Alors comme tu le vois, je viens de prendre le temps de lire ta fic et quel régal !
J'adore complétement Mad c'est magnifique dis dont !

Leur rencontre s'est produite à cause d'une erreur, mais une erreur très belle en tout cas car Went ne peut lui résister et lui avoue ses sentiments pour elle le lendemain soir Suspect

Disons que c'est du rapide entre eux mais c'est une très belle histoire qui se complique avec cette prise de curare...

J'ai des petits soupçons qui se portent sur Paul, l'ayant abandonné un an plus tôt mais quand on voit l'attirance malsaine que Sofia porte envers Went, j'ai des raisons de penser qu'elle ne serait peut être pas anodine à cette histoire.

En tout cas, Went est bien décidé à éclaircir se mystère et j'espère qu'il y arrivera rapidement !

Lola est également sous le charme du nouvel ami de sa mère, c'est génial et on sent bien que Went pourrait être un bon père pour cet enfant !

Allez ma belle, je vois que tu as décidé de poster que les dimanches mais si tu pouvais faire une tite entorse à cette décision de temps en temps, ce serait parfait Suspect

Trop hâte de lire la suite ma belle, j'adore et j'attend la suite avec beaucoup d'impatience, en espérant que Sarah s'en sorte rapidement et qu'elle puisse vivre une belle histoire avec Went et sa fille.

Tu cartonnes miss, tu peux me compter parmis tes lectrices Mad Mad Mad
Very Happy

____________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wentforever.forumactif.org
kakell.1
Went'Accro
Went'Accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1186
Age : 36
Localisation : quelque part dans les bras de went
Humeur : Parce que les rêves sont fait pour être aimés... si tu es né pour me faire rêver alors je suis faite pour t'aimer...

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Dim 25 Juil - 22:28

Coucou les filles
j'espère que vous allez bien ?
bon voilà j'ai pris un peu de retard j'ai quelques petits ennuis d'ordre sentimentaux, mais cela ne m'empèche pas de penser à vous. Juste que j'ai un peu moins le tps de passer surr le fo' ces derniers tps. Bon j'ai qques minutes de retard et j'espère me faire pardonner avec cette petite suite.
Je vous remercie pour vos com's qui me font bien rire et me sorte de ma tempête du désert actuelle. Cela me conforte dans mon écriture et me permet d'évoluer.
Je vous souhaite une très bonne lecture à bientot

kakell.1 a écrit:

Went tout aussi galant qu’il était lui ouvrit la portière coté passager et l’y fit entrer. Des paparazzis qui guettaient ses gestes prirent quelques photos, Sofia ne manquant pas encore une fois l’occasion, les fixa avec un grand sourire. Elle savait que dés le lendemain les photos apparaîtraient dans les journaux à scandale.

[/size]


Went qui n’était pas dupe, avait remarqué son manège, sur le chemin de l’hôpital il ne se gêna pas pour lui demander :

W : Ca vous plaît la médiatisation ?

So : Pardon ?

W : Oui, ca vous convient de savoir que vous serez dans tous les journaux demain matin ?

So : Excusez-moi je…

W : Ecoutez, c’est ce que je vois. Vous débarquez dans l’appartement de Sarah et me sautez dans les bras alors que je ne vous ai jamais vu. Une fois dehors vous repérez les paparazzis et comme vous êtes en ma compagnie vous leur faites de grand sourire, c’est à peine si vous ne leur faites pas un signe de la main.

So : Eh bien moi qui pensais me trouver en charmante compagnie…

Si cela vous dérangeait d’être vu avec moi, pourquoi m’avoir ouvert les bras quand je suis arrivée, et pourquoi m’avoir acceptée à vos cotés dans votre voiture ?

W : Je…

So : Je n’avais pas besoin de vous « MONSIEUR MILLER » je pouvais très bien allez voir ma cousine seule avec ma voiture. Et pour ce qui c’est passé à l’appartement ce n’était qu’une accolade de sympathie, de compassion, si vous croyez que…

W : Ca va, j’en ai assez entendu, je suis désolé. J’ai un peu les nerfs à vifs aujourd'hui et je démarre au quart de tour, veuillez m’en excuser.

Sofia le regarda avec un petit sourire sachant que maintenant le plus dur était fait.

So : Excuses acceptées Monsieur Miller

W : S’il vous plait, Went

So : D’accord. Went.

Le reste de la route se fit dans le plus grand silence, on aurait pu entendre une mouche voler.

Pour Sofia tout se passait comme sur des roulettes. Mais pour Went, un malaise s’installait, il avait du mal à définir ce qu’il ressentait mais celle-ci ne lui inspira pas vraiment confiance et il voulu au maximum garder ces distances. Il avait du mal à comprendre comment il pouvait se sentir si bien en confiance avec Nika, alors que pour sa sœur c’était le contraire elle était si différente d’elle. Lui qui était si proche de ses sœurs il avait beau chercher des solutions rien ne lui venait à l’esprit. Et pourtant c’était clair. Sofia voulait Went. Cela se voyait dans son regard, dans ces gestes qui parfois même semblait désespérés. Elle avait dans l’idée qu’elle ferait tout pour l’avoir, personne ne savait lui résister et elle ne reculerait devant rien pour arriver à ses fins.

Ils arrivèrent à l’hôpital. Went et Sofia se dirigèrent en direction de la chambre de Sarah. En chemin, il s’arrêta près du bureau des infirmières pour demander des nouvelles d’elle.

W : Bonjour, nous venons voir mademoiselle Callies. Vous pouvez nous dire comment elle va depuis ce matin ?

Inf : Bonjour, et bien écoutez elle se remet doucement. Elle est encore sous le choc, mais je pense que d’ici 1 jour ou deux tout rentrera dans l’ordre et que le médecin la laissera sortir. Elle a besoin de repos, et surtout pas d’émotion trop forte.

So : Nous pouvons quand même allez la voir ?

Inf : Oui, mais une personne à la fois et pas plus de 20 minutes.

So : Ok merci

W : Merci beaucoup.

Ils partirent en direction de la chambre, d’un seul regard, Sofia fit comprendre à Went qu’elle voulait y entrer en premier. Il la laissa faire. Sofia entra :

So : Hey !

S : Hey !

So : Et bien alors ? Qu’est-ce qu’il s’est passé ma chérie ?

S : Je sais pas trop, je sais que hier soir j’avais un mal de crâne pas possible, alors j’ai pris un ou peut-être deux médicaments pour la tête et puis le néant je me retrouve ici.

So : Et tu te souviens de ta soirée ?

S : Oui enfin je crois. Je l’ai passé avec Wentworth Miller, ensuite il est rentré chez lui et puis voilà.

So : Comment ça tu as passé la soirée avec ?

S : Ben oui quoi nous avons dîné chez lui, Lola s’est endormie il nous a raccompagné à la maison et voilà, je vais pas rentrer dans les détails, je ne saurais me souvenir de tout. Et Lola ? Qui s’en occupe ? Qu’a-t-elle vu ?

So : Ne t’inquiète pas. Nika s’occupe d’elle et ton voisin s’est occupé de tout.

S : Mon voisin ?

So : Ben oui ! Went !

S : Oh ! Il est merveilleux hein ?!

So : Oooohhh oui il l’est. Mais ça moi je le savais. C’est pour ça que j’ai toujours adoré cet homme.

S : C’est vrai. J’avais oublié. Tu es une inconditionnelle.

So : Allez te moque pas hein ?! En parlant du beau Went il attend dans le couloir, je le fais rentrer ?

S : Oui, s’il te plaît. Je dois au moins le remercier pour ce qu’il a fait.

So : Ok alors je te laisse, on ne peut pas te voir plus de une personne à la fois. Repose-toi bien.

Elle l’embrassa et sortit de la chambre, d’un geste elle fit signe à Went d’y rentrer.

Tandis qu’elle tenait la poignée de la porte, il posa sa main sur la sienne pour prendre la relève, un frisson lui traversa le corps. Cet homme qu’elle avait toujours aimé lui avait touché la main. Ce geste, elle l’avait désiré, remémoré des centaines de fois, et maintenant c’était fait. Etait-ce calculé ? Seule elle en avait la réponse. Mais Went ne fit pas attention à ce détail. Il entra et se dirigea vers Sarah qui se redressa un peu. Il l’embrassa sur le front avec insistance.

W : Bonjour la plus belle.

S : Bonjour.

W : Je suppose que tout le monde t’a déjà harcelé de questions alors je ne vais pas faire le même tu me l’expliqueras plus tard. Mais je veux que tu saches que je suis là, quoiqu’il arrive.

S : Je sais. Je voulais justement te remercier.

W : Me remercier ?

S : Oui te remercier pour hier, pour cette nuit, et aussi pour ce matin. Personne ne m’a rien raconté de ce qu’il s’est passé, je sais juste que tu as été formidable avec Lola.

W : Si je l’ai été avec elle, c’est parce qu’ elle l’a été avec moi. Elle est géniale cette petite et tellement intelligente.

S : Elle ressemble sa maman hein ?! (lui dit-elle avec le sourire.)

W : OOOOhhh oui, elle ressemble sa maman.

S : Tu sais Went, je n’ai jamais voulu…

W : Chuuuut je sais, c’est d’ailleurs ce que j’ai dit aux inspecteurs.

S : Aux inspecteurs ?

W : Oui, il y a une enquête en cours. On a retrouvé des substances nocives dans ton corps. Alors il doit y avoir enquête pour savoir comment tu as pu ingurgiter cela sans t’en rendre compte.

S : Je n’ai rien ingurgité du tout. A part ce que tu m’as fait à manger.

Oooohhh mais…

------------------------------------------

Sarah continua son histoire devant un Went attentif à ses moindres paroles.

S :Lorsque tu es parti j’ai avalé deux médicaments pour la tête. J’ai cru qu’elle allait exploser, alors je les ai pris simultanément. Ensuite me suis endormie comme un petit bébé.

W : Donc le problème viendrait de ta boîte à pharmacie. J’irai jeter un œil. En attendant tu vas me promettre de ne plus rien prendre de ce qui vient de cette boîte. Ni même donné quoique ce soit à Lola. A ton retour, on te reprendra tout ce que tu veux pour te soigner. Mais tu n’auras que des nouveaux médicaments. On ne sait pas ce qui se trouve dans les autres boîtes.

S : Mais qui a bien pu… ?

W : Je n’en ai aucune idée. Mais je te fais la promesse de le découvrir. En attendant du repos et du calme c’est tout ce dont tu as besoin.

S : Je savais qu’en me montrant à tes côtés j’allais avoir des ennuis. Et regarde où j’en suis. Et toi tu passes ta vie à t’occuper de moi, de ma fille, tu négliges ton travail,…

W : Eh si je m’occupe de toi et de Lola c’est que j’en ai envie, je vous attendais depuis si longtemps. Et pour mon travail, ne te tracasse pas. Je travaillerai deux fois plus demain.

Je n’allais pas te laisser ainsi quand même !!!

Elle tendit les bras et de ses mains alla chercher son visage. Ensuite, elle l’attira vers elle et amena son visage près du sien afin d’y trouver ses lèvres. Il l’aida dans sa démarche. Et ils s’embrassèrent tendrement.

Sofia qui n’avait pas perdu une seule seconde de la conversation en collant son oreille à la porte, devenait rouge de jalousie et de colère. Elle sentait son rêve s’échapper mais elle n’avait pas dit son dernier mot. Elle entrouvrit la porte et l’appela :

So : Je suis désolée de vous déranger, Went ?

W : Je dois y aller. Le temps qui m’est impartit est écoulé. Repose-toi bien et surtout reviens moi très vite en pleine forme. Il y a un tas de bons petits plats qui t’attendent à la maison.

Elle lui sourit.

Il lui offrit un dernier tendre baiser et s’en alla.

Avant qu’il ne rejoigne la porte, elle l’interpella encore une fois.

S : Went ?

W : Mmm

S : Encore merci tu es formidable.

W : Tu en doutais encore ? Allez repose toi ! Je passe demain après le boulot. Promis.

S : A demain

W : A demain.

Il ne put résister à faire demi-tour et à l’embrasser une dernière fois avant de quitter la pièce. C’est comme si un aimant le ramenait toujours à elle.

Sarah ferma les yeux, et poussa un soupir de soulagement. Malgré qu’elle voulu être chez elle avec sa petite fille. Au moins quelqu’un de bien s’occupait d’elle. Et Went, alors lui, il dépassait toutes ses espérances. Elle ne pouvait faire autrement que de tomber amoureuse de cet homme qu’elle s’était jurée de ne jamais tombée sous son charme ravageur qui faisait vibrer le cœur de million de femme dans le monde entier. Il ne lui restait plus qu’à se reposer et reprendre des forces afin de pouvoir rentrer au plus vite et être avec les personnes qu’elle aimait le plus.

Went et Sofia se dirigèrent silencieusement vers la sortie de l’hôpital. Aucun mot ne fût échangé durant le trajet. Sofia qui sentait Went s’échapper de ses filets petits à petits pris la décision de changer de comportement. D’être moins agressive, moins amourachée. Ca avait fonctionné pour Sarah alors pourquoi pas pour elle.

Une fois arrivé à la voiture, Went en vrai gentleman lui ouvrit la portière. C’est exactement au moment où il se pencha pour attraper la poignée qu’elle le regarda droit dans les yeux et entama la conversation profitant des moindres faits et gestes de Went, qui pouvait lui permettre de le toucher.

So : Est-ce que ça ne va pas ? lui demanda-t-elle en posant sa main sur son bras gauche.

W : Tout va bien. J’espère juste qu’elle ne va pas trop trainer à rentrer.

Sofia se rapprocha et serra Went dans ses bras. C’était une occasion pour elle de plus de se rapprocher de lui. Elle colla alors sa bouche contre son oreille et lui dit tout bas.

- Je suis sûre que tout va bien se passer et qu’elle sera bientôt de retour. En attendant, si tu as besoin, moi je suis là.

Il attrapa ses bras et la recula de son visage délicatement, il plongea son regard dans celui de la jeune femme qui cru défaillir sous ses yeux d’une couleur peu commune entre le bleu et le vert, ces yeux dont elle avait rêvé des centaines de fois. Pendant une seconde, elle aurait juré qu’il allait l’embrassé et c’est ce qu’elle désirait le plus au monde. Mais il n’en fût rien. Il l’informa simplement avec le sourire :

- Je te remercie, mais je n’ai besoin de rien. Je suis un grand garçon tu sais.

So : Oui je sais, mais bon je voulais que tu saches au cas où, tu peux m’appeler je serai là dés que possible.

W : c’est gentil. Rentrons maintenant.

Sofia s’engouffra dans la voiture, Went referma la portière à sa place, et se dirigea du côté conducteur. Sur le chemin, Sofia et Went discutèrent surtout de leurs boulots respectifs. Enfin Sofia posait les questions et Went y répondait le plus sincèrement possible mais sans donner de détails. Il sentait que la curiosité de Sofia, pouvait lui porter préjudice. Malgré tout les efforts de la jeune femme, la carapace de Went resta fermée en vain. Malgré sa gentillesse, il n’arrivait décidément pas à lui faire confiance.

Arrivés devant l’immeuble où se trouvait la voiture de Sofia, ils descendirent tout deux de la voiture. Sofia, avançait d’un pas lent attendant qu’à chaque instant, Went lui demande de monter boire quelque chose. Mais il n’en fit rien. Il l’accompagna à sa voiture. Alors que le moment était venu pour elle de lui dire au revoir, elle lui tendit la joue, mais Went ne l’entendit pas de la sorte, lui prit la main la lui serra et en vrai gentleman lui baisa la main. Sofia rougit. Elle ne s’attendait sûrement pas à un geste aussi distant et solenelle de sa part. Quant à Went, le fait qu’elle cherche tous les prétextes pour se rapprocher de lui l’intimidait et l’éloignait de plus en plus.

W : Malgré tout les évènements, je suis heureux d’avoir pu faire ta connaissance Sofia.

So : Oui, c’est vrai que le moment était mal choisi. Moi aussi je suis heureuse de t’avoir rencontré, et je te dois des excuses en ce qui concerne mon comportement un peu…

W : Démonstratif ?

So : Ce n’était pas le mot qui me venait en tête, mais c’est dans l’idée. Je suis désolée.

W : Excuses acceptées. Je dois t’avouer que je serre rarement les dames qui accourent vers moi les bras ouverts, mais vu les circonstances…

So : Tu as fait une petite exception pour moi.

W : On peut dire ça.

Je suis désolé, je vais devoir te laisser, j’ai quelques coup de fil à passer. Ensuite j’ai du boulot qui m’attend.

So : Si tu as besoin de quoique ce soit…

W : Merci

So : A bientôt alors ?...

W : A bientôt

Dans un dernier geste, elle ouvrit les bras pour le serrer contre elle et le rassurer. Went accepta l’accolade. Elle lui glissa quelques mots dans le creux de l’oreille.

So : Ne te tracasse pas elle va vite se rétablir et revenir à la maison.

Il sentit son souffle chaud dans le cou et elle le sentit frémir. A ce moment là, elle comprit que pour elle tout n’était pas perdu et qu’il était possible que Went tombe sous son charme. Elle continua alors à voix basse.

So : En attendant, je suis là.

Elle lui fit un tendre baiser sur la joue et Went se défit de son étreinte un peu intimidé. Il faut dire que Sofia était une très belle femme et n’avait rien à envier à Sarah sinon l’attrait que Went avait pour elle.

W : Je… Je dois y allez ! A plus tard

So : Au revoir.

Tandis que Went se dirigeait vers l’entrée de l’immeuble, elle s’engouffra dans sa voiture et pris le chemin de la maison.



Went était monté par l’escalier, il passa devant l’appartement de Sarah, des scellés était placés sur la porte. Etant donné qu’il n’avait aucune envie des les enfreindre et d’avoir des ennuis, à regret il rentra chez lui. Il prit le téléphone en main et s’installa dans le canapé.

Il composa u numéro de téléphone qui commençait à être bien encrée dans sa mémoire.

Une petite voix répondit :

Voix : Allooooo ???
-------------------------

Voilà c'est tout pour aujourd'hui j'espère que cela vous a plu. je vous souhaite un bon debut de semaine à très bientot

____________________________

Merci beaucoup Lilite pour cette superbe bannière



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie
Admin Accro à Went
Admin Accro à Went
avatar

Féminin
Nombre de messages : 21437
Age : 39
Localisation : Dans un endroit appelé Wentyland du ch'nord
Humeur : En manque de Went !!! Bien que j'arrive toujours à me rattraper sur Rob' mdr

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Lun 26 Juil - 11:20

Coucou ma belle
J'espère que tu vas bien ?
Merci beaucoup pour cette suite, j'ai adoré Suspect

Par contre, cette petite Sofia ne va pas de main morte en essayant de faire flanchir Went mais bon, je pense que toutes les femmes seraient pareilles face à ce bel appolon Suspect

Sinon, il conclut les médicaments de Sarah doivent avoir été interchangé mais par quoi ? Telle est la question^^
En attendant, il lui promet de tout faire pour découvrir toute l'histoire mais les scellées ont été posées par la police et il ne peut pas fracturée la porte sans en avoir des ennuis.

Qui appelle-t-il ????
Il va tenté d'entrer chez Sarah à l'aide d'une personne où alors il appelle juste l'inspecteur afin qu'il l'aide à découvrir tout ça ?

En tout cas, merci pour cette suite, j'adore et j'ai hâte de lire la suite ma belle
gros Very Happy et bonne continuation !
Very Happy

____________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wentforever.forumactif.org
Went-forever
On LO Stage
On LO Stage
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12435
Age : 23
Localisation : France - Région Parisienne - 91

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Lun 26 Juil - 14:54

Coucou Kakell, comment vas-tu ?
J'espère que tes petits soucis sentimentaux vont vite se résoudre !

Merci beaucoup pour cette suite Very Happy j'ai adorée !!

Sofia n'y va pas par 4 chemins avec Went, mais il sait la remettre à sa place. Ils finissent par arrivés à l'hôpital et là on apprend avec joie que notre petite Sarah c'est réveillée, je suis contente qu'elle aille mieux.
Sofia fait la petite gentille devant Sarah, mais enfaite c'est une vraie ga*sse celle-là !! Grrr.
Wentworth n'enquiquine pas Sarah en lui posant des tas de questions et la rassure en lui disant qu'il était là quoi qu'il arrive et que Lola allait bien ! Puis il finit par s'en aller (avec du mal ^^)
Ahh dire que cette Sofia a suivit toute la conversation Wesah + le baiser à travers la porte, grrr je l'étriperait bien moi même celle-là !! C'est impossible qu'elle soit la soeur de Nika et la cousine de Sarah !
Ils finissent tous les deux par quitter l'hôpital et puis Sofia continue son jeu de séduction auprès de Went et lui propose même ... comment dire ... "ses services" grrrr.



Non mais ça va pas la tête ou quoi ??? "Elle le sentit frémir" non mais t'es folllle !! Went ne peut pas frémir auprès de cette ... cette ahhhh !!! "A ce moment là, elle comprit que pour elle tout n'était pas perdu et qu'il était possible que Went tombe sous son charme" Ahhh non mais là c'est encore piiire t'es devenue complètement folle !! Went tomber sous son charme à cette hypochrite et cette ga*sse tout simplement impossible

Went a raison de ne pas lui faire confience !! Il faut absolument qu'il garde ses distances avec elle !! Espérons que Sarah rentre vite de l'hôpital pour qu'elle soit de nouveau avec Went pour pas que Sofia se l'approprie et se rapproche de lui !!

Mad tu cartonne !!

J'ai hâte de lire la suite, mais je pense pas que je pourrai, je pense que d'ici que tu reposte je serai en vacances ?! :(
En tout cas, bonne continuation et à bientôt !!

Passe un bon après-midi, bisous Very Happy

____________________________

Melissa ~ "L'enfance n'est pas l’époque qui va jusqu’à un certain âge. Et, à cet âge certain, l'enfant abandonne ses occupations infantiles. L'enfance est le royaume ou personne ne meurt." – Edna St Vincent Millay.

Merci Stef pour cette magnifique bannière, je l'adooore, elle est magnifique!!

Katelyn, ce petit être qui donne un sens à ma vie quand tout va mal. <3

Merci ma Mamoure pour cette palme, elle est très belle et Went est... parfait !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kakell.1
Went'Accro
Went'Accro
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1186
Age : 36
Localisation : quelque part dans les bras de went
Humeur : Parce que les rêves sont fait pour être aimés... si tu es né pour me faire rêver alors je suis faite pour t'aimer...

MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   Sam 31 Juil - 23:13

Coucou les nenettes ,

j'espère que vous allez bien...

JE vous remercie toutes pour vos coms, c'est toujours un grand plaisir de vous lire et de savoir que ma fic vous interesse et vous intrigue toujours.

Ca y est on est dimanche, le jour pour moi de vous envoyer une petite suite.

Je dois vous avouer que ces derniers temps, j'ai un peu de mal à trouver l'inspiration les soucis ne se calment pas et le manque de sommeil n'arrange rien...

J'espère que cette petite suite vous plaira malgré tout car pour ma part il y manque un peu d'action...

Je vous souhaite une très bonne lecture ...



Went était monté par l’escalier, il passa devant l’appartement de Sarah, des scellés était placés sur la porte. Etant donné qu’il n’avait aucune envie des les enfreindre et d’avoir des ennuis, à regret il rentra chez lui. Il prit le téléphone en main et s’installa dans le canapé.

Il composa u numéro de téléphone qui commençait à être bien encrée dans sa mémoire.

Une petite voix répondit :

Voix : Allooooo ???

--------------------------------------------



W : Coucou, Lola. Tu me reconnais ?

L : Oui, tu es avec maman ? Elle va venir ?

W : Non pas pour le moment ma puce.

Ta marraine est près de toi ?

L : Oui. Maaaaammmaaiiiine… c’est pou toi.

A l’autre bout du fil il pu entendre la jeune femme arriver.

Voix: Ouiiii?

Went: Bonjour Nika, c’est Went.

N : Aaah, alors ? J’espère que tu me téléphone pour me donner de bonnes nouvelles.

W : Oui et non. Elle est réveillée, mais encore somnolente, elle a besoin de repos. Et le médecin qui est chargé de son dossier, le Docteur Sloane, ne sait toujours pas me dire quand elle pourrait sortir. Tout dépend de sa volonté en fait. Pour ce qui est de la mauvaise nouvelle, elle aurait été empoisonnée, ils ont retrouvés des substances nocives dans son sang. Du curare. Bien dosé, il provoque un endormissement profond, et s’il y a une surdose, je te laisse imaginer ce qui pourrait se passer. Je suis le seul au courant mis à part la police, je te fais confiance garde ça pour toi.

N : Oooh non la pauuvre ! Evidement je ne dirai rien mais qui a bien pu… ?

W : Je n’en ai pas la moindre idée. Je me sens un peu coupable de tout ce qu’il arrive. Et je pense que je vais devoir…

N : Attend ! Tu ne penses quand même pas sortir de sa vie ?

W : Je ne sais plus, depuis que je suis renté dans sa vie, elle n’a que des ennuis, je pense qu’il serait mieux pour elle et pour Lola que…

N : Ecoute, Sofia est entrain de garer sa voiture dans l’allée. Si tu veux on passe ce soir après le souper te faire un petit coucou avec Lola et on parle de tout ça. Mais surtout, ne prend pas de décision trop hâtive.

W : Ok.

N : Tu penses aller revoir Sarah ce soir ?

W : Non, il sera trop tard, les visites sont terminées et elle a besoin de repos. J’irai demain après le boulot.

N : Ok. Je te laisse, elle rentre. A tantôt.

Elle n’attendit pas qu’il réponde et se pressa à raccrocher.

So : Salut. Qui c’était ?

N : C’était mon collègue. John. Tu sais celui qui te plaisait bien, il y a quelques semaines ?

So : Ah et ?

N : Oh ben il demandait juste de mes nouvelles, il voulait simplement dire bonjour. Tu sais les gens ne téléphonent pas toujours par intérêt.

So : De toute façon, je me fiche de lui, j’ai quelqu’un d’autre en tête et c’est un bien plus gros poisson.

N : Tu parles de Wentworth Miller je suppose ? lui demanda-t-elle sur un ton sarcastique.

So : Tu supposes bien en effet. Il ne faudra pas beaucoup de temps avant qu’il ne me résiste. Lui et Sarah c’est bientôt lettre morte. Sans faire de mauvais jeu de mot.

N : Attend ! C’est quand même pas toi qui… ?

So : De quoi tu parles ?

N : Tu sais très bien de quoi je parle.

Mais Comment as-tu pu aller jusqu’à empoisonné ta propre cousine ? Tout ça pour une vedette de série télé ? Mais ça ne va plus ou quoi ?

So : Mais enfin… Je n’ai rien fait à Sarah. Comment voulais- tu que je lui mette du curare dans sa boîte à pharmacie.

N : Qui t’as parlé de curare ?

So : Ben c’est toi qui viens de le dire.

N : Ne tourne pas ça, encore une fois en ta faveur. J’ai parlé d’empoisonnement, pas de curare. Alors ?

So : J’ai du l’entendre de la bouche des infirmières, pendant que Went était dans la chambre avec Sarah. Mais enfin tu me prends pour une meurtrière ou quoi ? Tu oublies que je suis ta sœur et que Sarah est ma cousine. Comment pourrais-je faire une chose pareille ?

N : je ne te reconnais plus justement. Depuis que Sarah est revenue dans nos vies, depuis que tu sais qu’elle vit dans le même immeuble que Went, depuis que tu as appris qu’il était tombé amoureux d’elle, tu n’es plus la même.

So : Tu es passée flic ou quoi ? Ou psy peut-être ?

Bien qu’étant souvent en désaccord avec sa sœur, Nika n’aimait pas cette situation, elle se rendit compte, qu’elle avait accusé sa propre sœur sans la moindre preuve de ce qu’elle avançait. Elle s’approcha alors d’elle et lui tendit les bras.

N : Je suis désolée, toute cette agitation, tous ces évènements me font perdre la tête, j’aimerais tellement comprendre, qui ?, pourquoi ?, comment ?

So : Tu sais cela va vite, le lendemain de son arrivée les journaux à scandale l’avait déjà assimilée à Went il suffit d’une fan délurée qui…

N : Tu as certainement raison. Et pourquoi tout à l’heure tu m’as dit que Wentworth ne mettrais plus longtemps à te résister ?

So : Oh ! Tout à l’heure au moment de se dire au revoir, j’ai senti comme une alchimie entre nous. Et tu sais que question alchimie je m’y connais.

Mais une fois de plus, Nika ne put taire sa remarque :

N : Oui l’alchimie et question chimie aussi tu t’y connais !!!

So : Que veux-tu dire par là ?

N : Rien. Bon je vais faire dîner Lola et puis nous irons nous balader.

Elle n’espérait pas une réponse positive mais se sentit obligée de lui poser la question malgré tout.

N : Tu veux venir avec nous ?

So : Non merci c’est gentil. Ce soir j’ai un dîner.

N : Ah bon ?! Et on peut savoir avec qui ?

So : Tu es bien indiscrète dis moi. Je te raconterai tout ca demain. Là je dois aller me préparer.

Nika se doutait un peu de ce que sa sœur préparait, elles avaient beau être sœurs, elles ne s’entendaient pas forcément, et n’avaient pas du tout les mêmes points de vues, ni les mêmes réactions face aux différents problèmes qui se posaient à elle.

Nika était plutôt du genre, réfléchie, posée, prête à se sacrifier pour sa famille. Quant à Sofia, elle estimait qu’elle en avait assez bavé en étant jeune et que dorénavant c’est elle qui mènerait la danse. Que ca plaise ou non. Et peut importe le mal que cela puisse faire, son propre bonheur passerait en premier.

Tandis que Sofia se préparait dans la salle de bain, elle prépara le dîner pour le reste de la maisonnée. Elle appela Oncle Franck qui était dans son bureau et alla chercher Lola qui se trouvait dans la salle de jeux.

Tous 3 se mirent à table, et Nika informa oncle Franck qu’après avoir mangé, elle irait se balader avec Lola.

Le repas terminé Nika ne tarda pas à débarrasser la table, faire la petite vaisselle, et prépara Lola à partir.

L : On va où mamaine ?

N : On va se promener ma chérie. C’est une surprise.

L : Une surprise ?

N : Oui

Lola la leva les bras au ciel en sautillant. Yeah yeah yeah. J’adore les surprises.

N : j’espère que tu ne seras pas déçue dans ce cas.

Toutes deux s’engouffrèrent dans la voiture, la ceinture de sécurité bouclée, elles étaient prêtes à partir. Nika pris la route en direction de l’immeuble de Went.

Cependant, elle n’était pas la seule à avoir eu cette idée.

-------------------------------------------------------



Elle gara sa voiture devant l’immeuble. Lola avait les yeux tout émerveillés. Elle connaissait cet endroit.

L : Ooohhh ! On va voir Maman ?

Nika n’avait pas du tout pensé à ça ! Elle était bien embêtée. Mais elle avait toujours les mots pour réconforter.

N : Euuhh non ma chérie ce soir on ne va pas voir maman, n’oublie pas que pendant quelques jours tu n’es qu’à moi et je ne te partage pas. Maman, elle, elle te voit tout les jours, alors pour une fois que je peux profiter de ta présence je ne vais pas t’emmener voir maman. Tu la reverras dans quelques jours je te le promets. Allé tu me fais un Very Happy ?

Elle descendit, elle prit soin de faire descendre Lola du côté du trottoir, ferma la voiture à clé, vérifia une dernière fois que celle-ci était bien fermée. Et elles entrèrent ensemble dans l’immeuble.

En attendant l’ascenseur la curiosité de Lola allait bon train.

L : Mamaine ?

N : Oui ma chérie.

L : On vient faire quoi ici, si on va pas voir maman ?

N : Et bien tu ne connais personne d’autre, qui habite ici ?

L : Non

N : Non ? Et bien si tu ne connais pas je vais te présenter. Tu verras c’est une personne très gentille, et je suis sûr que tu t’entendras avec à merveille. Lui dit-elle avec le sourire, sachant très bien que la petite appréciait Went.

Elles arrivèrent à l’étage de Went, Nika frappa à la porte. Presque aussitôt, l’hôte de la maison ouvrit. Lorsqu’elle vu que c’était Went, Lola sauta dans ces bras et Went n’eut pas d’autres réflexes que de s’abaisser pour l’accueillir et l’embrasser.

W : Bonjour la plus belle

L : Bonjour ! Lui je le connais hein mamaine !

Nika joua le jeu sous l’œil attendri de Went.

N : Ah bon ?!

L : Oui ! Lui c’est le copain de maman, et c’est mon copain aussi. On joue à cache-cache tout les deux.

N : Ah oui ? Et qui gagne ?

L : Moi !

W : Ben oui c’est toi la plus forte. Entre Nika ne reste pas sur le pas de la porte.

N : Merci

Lola avait accroché ses 2 petits bras autour du cou de Went. Mais ce n’était pas sans intention ! Elle s’approcha de son oreille et lui dit tout bas.

L : Est-ce que je peux jouer là bas avec les puzzles ?

W : Bien sûr ma puce ! Ils sont là pour toi. N’oublie pas.

Nika en resta toute étonnée.

N : Eh bien !!! Elle est gâtée comme une reine. Tu ne pense pas en faire de trop ? Elle va finir pas en prendre le pli.

W : Peu importe, tant qu’elle est heureuse, on aura le temps de voir par après, il y a bien assez à faire pour qu’elle ne se rende pas trop compte de ce qui se passe autour d’elle.

N : Je pense que tu as raison.

Ils installèrent ensemble Lola dans le salon entouré de tous les jeux que Went avait acheté pour elle passer son temps. Ensuite ils allèrent tout deux s’installer dans la cuisine.



W : Je te sers quelque chose à boire ?

N : Une bonne petite tasse de café ne serait pas de refus. Je dois dire que de m’occuper de cette petite princesse à plein temps n’est pas une mince affaire.

W : Je m’en doute.

Went éleva un peu plus fort la voix en direction de Lola.

W : et toi ma puce tu as soif ?

L : Oui

W : Tu veux quoi ?

L : Coca !

N : Non, ma chérie pas de Coca pour toi, il est bien trop tard, et après tu ne dormiras plus.

W : Oh ! (fit Went un peu embêter) Tu veux un jus alors plutôt ?

Nika le regarda et acquiesça d’un signe de la tête. Lola quant à elle était un peu déçue.

L : Ooohhh ! ppppffff

N : Non, c’est non chérie. Et c’est pas la peine de râler. Il est trop tard un point c’est tout.

W : Tu es sûr qu’on ne pourrait pas… ?

N : Tu vois c’est exactement ce que je voulais dire. Si tu cèdes maintenant à tous ses caprices, on ne va pas s’en sortir hein ! (lui dit-elle le sourire en coin)

Oui !!! Je suis sûre c’est du jus ou de l’eau mais pas de Coca.

W : Bon MAMAINE l’a décidé ma puce. Aujourd’hui c’est elle la chef.

L : Non c’est toi le chef !!!

Went et Nika se regardèrent et se mirent tout deux à rire suite à la dernière phrase de Lola.

W : bon alors tu bois quoi finalement jus ou eau ?

Lola répondu timidement :

L : Jus

Went lui servi dans un gobelet et lui apporta à la table du salon.

Nika ne manqua pas de faire une dernière recommandation envers la petite qui n’était pas à une bêtise près. Ca tenait de famille. Dés qu’il y avait une bêtise à faire ; Sarah, Nika et Lola n’en rataient pas une.

N : Fait bien attention de ne rien renversé hein ma chérie.

L : OOOhhh non mamaine, moi suis grande hein maintenant.

N : Oui tu es grande, mais je te connais.

Une fois tout le monde installés et les boissons servies, Nika et Went commencèrent à discuter de se qui les préoccupait. L’état de Sarah et l’intention de Went de s’effacer peu à peu de sa vie. Nika entra dans le vif du sujet sans prendre de gants. Elle n’a jamais été par 4 chemins et c’est pas avec lui et encore moins parce que c’était une personne célèbre qu’elle allait le faire.

N : Ecoute, je ne vais pas y aller par 4 chemins, Went. Je peux comprendre que le fait qu’elle ait tous ces ennuis juste au moment où tu es rentré dans sa vie, t’effraie pour la suite, mais en sortir ne résoudra rien. Je pense plutôt qu’elle a besoin de toi. Et que ce n’est pas près de se terminer. Maintenant si tes raisons pour lesquelles tu désires t’éclipser sont tout autres je ne jugerai pas. Mais il faut que tu sache que tout cela n’est en rien de ta faute avant que tu ne prennes ta décision.

W : Et bien si je n’étais pas rentrer dans sa vie, il ne lui serait rien arrivé.

N : Non c’est sûr. Mais elle n’aurait certainement pas été aussi épanouie qu’elle ne l’est depuis qu’elle est arrivée à Washington.

W : Tu sais que je ne pourrai pas rester indéfiniment ici ?

N : Oui je le sais, et je connais aussi tes intentions, et je ne suis pas la seule à les connaître. Et il y a des personnes à qui votre complicité ne plaît pas. Je sais que ce ne sera certainement pas la seule personne que ça gênera mais je sais aussi qu’avec l’amour on peut soulever des montagnes.

W : Il est vrai que j’avais pensé déjà vivre ailleurs, et mettre de la distance entre nous afin de lui éviter des ennuis. Mais j’en suis incapable. Je pense à elle jour et nuit. Je n’ai même pas la tête sur les épaules au boulot. Mais que puis-je faire alors pour atténuer les malheurs qui pourraient lui arriver sinon m’enfuir avec elle ou mettre de la distance ?

N : Tu ne pourras pas toujours t’enfuir chaque fois qu’il y aura un ennui venant de l’extérieur. Le mieux c’est de l’affronter et advienne que pourra.

W : Tu as raison. J’aurai déjà les idées plus claires demain avec une bonne nuit de sommeil.

Et puis la voir me donne du courage pour tout affronter mais le fait qu’elle ne soit pas là je perds un peu les pédales.

N : Maintenant je dois t’apprendre autre chose qui ne m’a étonné qu’à moitié.

W : Quoi donc ?

N : Je pense savoir qui a pu faire ça !!! En fait j’en suis quasiment sûre.

--------------------------------------------------------



W : Comment peux-tu le savoir c’est impossible à moins que tu ne sois devin ?

N : Oui ou à moins que le coupable ne soit personne d’autre que ma très chère et tendre sœur.

W : Sofia ?

Nika prit une gorgée de café et baissa les yeux gênée que sa propre sœur puisse s’en prendre à Sarah de cette manière pour un homme. D’accord ce n’était pas n’importe quel homme. Mais tout de même, empoisonné sa propre cousine pour avoir son homme dans ses bras, ça avait été un peu trop loin.

N :Mmm

Went n’en croyait pas ses oreilles. Lui qui commençait à se rapprocher de Sofia ne pouvait croire qu’elle aurait été capable de faire ça à Sarah. Elle semblait si proche d’elle. Il écarquilla ses magnifiques yeux verts et n’en revenait pas. Il se leva de sa chaise furax. Et commença à tourné dans la pièce comme un lion en cage.

W : Comment elle a pu faire ça ? Elle te l’a dit ? Pourquoi aurait-elle fait une chose pareille ?

C’est aberrant cette histoire.

N : Je sais que c’est ma sœur et qu’il est mon devoir de la protéger mais là, elle a été trop loin et Sarah et encore moins Lola ne méritait pas ça. Car cela aurait pu se passer à un autre moment, autrement et ça aurait pu encore plus mal se finir. Je vais tenter de répondre à toute tes questions, mais avant tout, s’il te plaît calme toi. Assied toi.

W : Que je me calme ? Et comment veux-tu que je me calme ?

N : Ecoute je vais faire comme avec les enfants hein ?! Soit tu te calmes et je t’explique tout ce que je sais sur cette affaire, soit tu continue et t’énerver tout seul, et Lola et moi on met les voiles.

Went compris qu’il n’en tirait rien s’il restait dans cet état. Il inspira un grand coup et repris sa place sur sa chaise.

W : Très bien. Tu peux me raconter. Je reste calme.

N : Je te promets qu’au moindre mouvement, on s’en va.

W : Oui t’inquiète, je resterai calme. Promis.

N : Bon je sais pas trop par où commencer.

D’après ce que j’ai pu comprendre, c’est elle qui aurait mélangé le curare aux médicaments pour les maux de tête, Sofia n’a pas toujours eu ce qu’elle voulait dans la vie. Plus jeune elle a toujours du se battre pour arriver à se fins. Et elle en a assez souffert. Quant à Sarah elle n’a pas eu toujours la vie facile, sa maman disparue trop tôt, son père ne prenant pas forcément la peine de s’en occuper. Papa l’a pris instantanément sous son aile et Sarah est devenue comme un obstacle au bonheur de Sofia. Elle a toujours été jalouse d’elle. Et elle s’est juré que Sarah ne serait plus un obstacle à son bonheur. Lorsque Sofia à fait ta connaissance en te voyant dans divers séries et téléfilms, elle n’a plus pu se défaire de toi.

Et elle s’est juré qu’elle ferait tout pour t’avoir. Par la porte ou par la fenêtre. Alors je ne t’explique pas quand papa nous a appris tes intentions envers Sarah… Elle a vu rouge.





Devant toutes ces explications, Went resta silencieux, on pouvait lire dans son regard, toutes sortes d’émotions. De l’amour de plus en plus intense pour Sarah et pour cette petite fille qui jouait insouciamment dans son salon, de la colère envers Sofia qui était prête à tout et même à enlever une maman à sa petite fille pour assouvir ses désirs les plus profond, de la reconnaissance envers cette femme qui était devant elle et qui lui offrait son amitié sans rien demandé en échange. Tout se bousculait dans sa tête. Il cacha son visage de ses deux mains, et ferma les yeux un instant comme pour se réveillé d’un cauchemar mais malheureusement s’en était pas un. Il reprit soudain ses esprits, il n’avait pas le droit de se laisser aller.

W : Bon, et bien je sais ce qu’il me reste à faire hein ?!

N : Ah oui ?! Et quoi donc ?

W : Sauf pour aller au boulot je ne lacherai plus jamais Sarah d’une semelle, et je resterai le plus possible à l’écart de cette chère Sofia. Comment se peut-il que vous soyez si différentes toutes les 2 ?

Nika le regarda le sourire aux lèvres, et lui répondit sur le ton de la plaisanterie.

N : Oh ben rien de plus simple, tu n’es en rien mon type d’homme. Mais sois sur que si tu avais été un petit italien de cheveux noirs et yeux foncés alors là j’aurais certainement pu faire la même chose.

Went se recula de stupéfaction.

N : Je plaisante voyons. Honnêtement je n’ai aucune réponse à donner à ta question mais la vie est ainsi faite.

Tout à coup Nika regarda sa montre :

N : Oh mais c’est pas vrai tu as vu l’heure ?

W : Oui et alors ?

N : Ben je pense que si Sarah savait qu’à cette heure ci sa petite princesse n’est pas encore au lit, passerais un sale quart d’heure. On va devoir te laisser. Ca va aller pour toi ?

Went leva son bras et fit mine de montrer ses biceps.

W : Ca va allez, je suis un homme. Un vrai.

N : Je vais pouvoir dormir sur mes deux oreilles alors. Lui répondit Nika en souriant.

Ensuite Nika se retourna en direction de Lola, elle se leva et lui demanda de ranger ses jouets tout en l’aidant. Mais Lola ne l’entendait pas de cette oreille.

L : Noooonn, moi je veux encore rester ici.

N : Maintenant il est tard mais on reviendra très bientôt. Je te le promet.

L : Ooohh pfff. D’accord

Went s’adressa à Nika à voix basse afin que Lola ne puisse pas trop entendre.

W : Est-ce que tu crois que demain on ne pourrait pas l’emmener voir Sarah avec nous ? Cela lui ferait certainement plaisir…

N : Oui certainement. Mais avant je préfère sonner à l’hôpital si c’est bien raisonnable. Je ne voudrais pas me mettre les docteurs et ma cousine à dos. Je ne m’entend déjà pas trop avec ma sœur alors…

W : Je comprends. Quoiqu’il en soit demain je vous invite pour le dîner après les heures de visite.

Ok Lola tu viens me revoir demain ?

L : Oh ouiiiii !!!

N : Bon ben je n’ai rien à dire en fait. La décision est prise.

W : Tu as tout compris

Lui répondit Went tout sourire.

N : Allez cette fois on est parties il se fait tard. Tu dis au revoir à Went ma chérie ?

L : Au revoir Went.

W : Au revoir ma puce à demain, fait de beaux rêves.

A demain Nika.

N : A demain et je te tiens au courant pour la visite.

Ils s’embrassèrent et se serrèrent dans les bras très amicalement, ensuite Nika et Lola reprirent le chemin de la maison d’oncle Franck.

Installé dans la voiture il fallu peu de temps à Lola pour trouver le sommeil.



------------------------------------------------------------------------



J'espère que cela vous a plu... La suite à dimanche prochain... Gros bisous à bientôt

____________________________

Merci beaucoup Lilite pour cette superbe bannière



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du rêve...   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du rêve...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WMF :: ~0o Créa's Fans o0~ :: ● Fan's Fiction ● :: ●Les fictions de Kakell●-
Sauter vers: